Je me jette à l’eau

Une pause s’est pointée au niveau de mes entrainements croisés par manque de temps. J’avais la tête dans d’autres projet qui accaparent pas mal d’énergie. L’ouragan est passé, je peux enfin retrouver une nouvelle routine pour mener au mieux ma préparation. Du moins, je mets toutes les chances de mon côté pour y parvenir.

La période hivernale est la meilleure pour aller à la piscine. Dehors, il fait un froid de canard, il pleut à torrent et il y a du vent à gogo. Bref, ça ne donne pas spécialement envie d’affronter la météo capricieuse.

Lors de mon dernier 20km, j’ai eu très mal en haut du corps. Principalement aux épaules que je n’arrivais pas à relâcher. Les derniers kilomètres furent longs… très longs. Un électrochoc qui m’a brisé le cœur. Littéralement. Je me suis sentie nulle. Et puis, au lieu de m’apitoyer sur mon sort, j’ai pris cela comme un message, un gros coup de pied aux fesses. Il est impératif que je muscle plus mon dos pour retrouver mon aisance sur de longues distances.

Voilà, l’entrainement croisé est celui qui me correspond le mieux. Je me sens tellement plus en forme et en harmonie avec cette alternance dans les trois sports. Je ne me retrouve pas dans une routine qui me démotive. C’est la discipline qui me permet de réduire les choc provoqués par la course à pied. Alors oui, je ne me suis pas blessée… Mais j’écoute énormément les besoins de mon corps. Je reconnais aussi mes faiblesses.

Cette année, je souhaite retrouver une meilleure tenue de mon dos. Je me tiens très mal au quotidien. Cela me dérange de plus en plus vu que je porte régulièrement mon fils. Pour un meilleur maintien de mon haut du corps, je vas beaucoup nager avec le pullbuoy pour laisser tranquille mes jambes et muscler mes bras à gogo.


Mon équipement : Maillot de bain de Nabaiji –
MP3 de Nabaiji – Bonnet de Nabaiji – Lunettes de Nabaiji- Montre
Fénix 5S de Garmin

De même, un autre point positif, c’est l’un des seuls sports que je pratique en solitaire. Seule avec ma musique. C’est ma parenthèse de la semaine. Pas de téléphone pour me distraire mais des faux nageurs qui blablatent dans l’eau. Je peux faire le point, relâcher la pression, gérer mon stress et surtout prendre du temps rien que pour moi. Je n’ai pas besoin de me faire un spa toutes les semaines pour me sentir bien. Je me contente d’un bon plouf comme je les aime en alternant brasse coulée et crawl.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s