Comme sur un nuage sur son matelas Le Petit Cosme ☁️

Avec mon mari, nous faisons notre maximum pour que l’environnement proche de Noan soit le plus naturel possible. Comme tous les parents, nous voulons le meilleur pour lui. Nous avions pensé à beaucoup de choses mais pas ceci… alors qu’il était énormément en contact avec. Le choix du matelas est une étape importante, nous y avons mis le prix mais jamais nous avons pensé à prendre un avec des matières naturelles, saines et durables.

Matelas fibre coco - Le Petit Cosme (12).JPG

Comme beaucoup de bébés, mon fils n’a pas effectué ses nuits rapidement. Même en cherchant LA SOLUTION MIRACLE sur Google, sur les conseils des proches… ou encore dans les livres… Non, chaque bébé a son propre mode d’emploi 🙂 Les options sont infinies au point de se retrouver pleine de doutes au moindre fait et geste. Maintenant que mon fils à 14 mois, j’ai pris assez de recul pour vous partager notre expérience afin que d’autres parents puissent vivre plus sereinement cette période « difficile ».

Matelas fibre coco - Le Petit Cosme (17).JPGLa grossesse:

J’ai mal vécu cette grossesse du début à la fin sur différents points. La situation au travail était devenue très complexe avec des démarches très stressantes. Même si j’ai eu un arrêt maladie très tôt, j’avais des nouvelles constantes qui m’ont stressé et je pense que Noan l’a forcément ressenti. J’ai aussi très mal encaissé cet arrêt brutal du sport du jour au lendemain. Je me souviens encore de ce rendez-vous avec ma sage femme et mon effondrement dans la voiture. Encore maintenant, je regrette de l’avoir écouter et j’aurais du me faire confiance. Que voulez-vous, j’ai voulu bien faire!

Une fois que j’ai arrêté le sport, le reflux, les nausées prirent une place permanente. C’était déjà très désagréable, mais là ça devenait insupportable. Cette grossesse ne fut pas sereine.

Matelas fibre coco - Le Petit Cosme (64).JPGMatelas fibre coco - Le Petit Cosme (73).JPGMatelas fibre coco - Le Petit Cosme (80).JPG

Les premiers mois :

Certains bébés font leurs nuits dès la sortie de la maternité, le nôtre pleurait beaucoup… beaucoup et beaucoup… à cause des régurgitations intempestives. J’ai dû faire preuve de patience et prendre sur moi. Je me souviens encore de toutes les soirées à essayer de le consoler sans en voir le bout. Je me souviens des temps de sieste si courts que je n’avais pas le temps de me reposer. Et ses nuits si agitées qui m’épuisaient de plus en plus. C’était une situation intenable physiquement d’où l’arrêt de l’allaitement qui a su lui donner un meilleur rythme.

A partir de 4 mois:

Nous avons commencé à revivre. C’est à ce moment que j’ai pu reprendre des forces, dormir une nuit entière et avoir quelques siestes. Cependant, il fallait souvent le bercer ou se promener pour avoir un peu de répit.. donc finalement, je n’avais pas le temps de m’endormir. J’étais à bout, épuisée, stressée et désespérée par la situation qui ne s’arrangeait pas. Je suis de nature à ne pas le laisser pleurer alors que mon mari le fait sans problème. L’entendre hurler dans son lit m’épuisait plus que tout. J’étais arrivée au pied du mur.

Alors voilà, j’ai passé le cap de le laisser pleurer. Cela devenait impératif pour ma santé physique et mentale. J’ai commencé par le laisser pleurer peu de temps et revenir le voir régulièrement afin de le rassurer et lui faire des câlins. Sincèrement entendre son petit hurler à la mort est vraiment une souffrance pour une maman. L’instinct pousse à prendre son petit dans ses bras pour le réconforter. Je pars du principe qu’un enfant a besoin de ses parents, de se sentir en sécurité pour avoir un meilleur sommeil.

Matelas fibre coco - Le Petit Cosme (100).JPGMatelas fibre coco - Le Petit Cosme (91).JPGMatelas fibre coco - Le Petit Cosme (93).JPG

Aujourd’hui:

Je rencontre encore quelques soucis quelques fois, surtout quand il fait des poussées dentaires. Globalement, mon fils fait ses nuits mais il arrive qu’il se réveille lorsqu’il souffre trop. Il arrive aussi qu’il décide de ne pas s’endormir le soir pour de multiples raisons. Il faut faire preuve de patience pour ne pas en avoir ras la casquette.

Alors voici les points fondamentaux que j’aurais vraiment voulu appliqué:

  • Avoir une grossesse sereine en prenant plus soin de moi
  • Un accouchement tranquille
  • Porter plus rapidement mon bébé pour être soulagée : moins de pleurs, plus de repos, avoir les mains libres!
  • Ne pas surprotéger mon enfant. Je le fais encore même si je m’efforce à y remédier. On nous répète tellement souvent “Avant 6 mois, il n’est pas question d’éducation, réagissez à toutes les demandes de votre bébé” sauf que j’avais pas saisie la modération de ce propos.
  • L’aider à trouver le sommeil seul.
  • Lâcher prise et demander de l’aide furent des choses que j’ai eu du mal à mettre en place. Aujourd’hui, je le fais plus facilement quand je sens que les événements/ les tâches me dépassent. J’ai trouvé ce moyen par le biais du sport qui me permettait d’avoir du temps pour moi. Sinon, lorsque j’allais faire des promenades avec Noan, j’ai surtout privilégié des endroits calmes pour m’apaiser.
  • Faire garder son petit pour avoir du temps à deux. Malheureusement, nous n’avons aucun proche près de nous alors nous avons peu de temps que tous les deux. Aujourd’hui, sur 14 mois, nous avons eu que 10 jours sans notre fils… Autant vous dire que c’est peu!
  • Il faut arrêter de culpabiliser tout le temps et pour rien. Finalement, les personnes sont compréhensives.

Matelas fibre coco - Le Petit Cosme (6).JPGMatelas fibre coco - Le Petit Cosme (9).JPG

Notre test du matelas Le Petit Cosme (Dispo ici >>)

Bien sûr, je dois avouer que nous n’avions pas jeté un œil très précis à la literie. Nous avions acheté son lit sur Le Bon Coin et son matelas à Orchestra (le plus cher). Puis, j’ai eu la surprise d’être contacté par la marque Le Petit Cosme qui m’a fait prendre conscience que mon fils était constamment en contact avec un matelas à composition pas forcément bonne. A ce moment précis, j’ ai pris conscience de l’importance d’un bon équipement de literie.

C’est pourquoi, j’ai été curieuse d’enfin tester un matelas sain et naturel.  Je profite de cet article pour toucher quelques mots sur son matelas Normand ❤ et 100% naturel: Le Petit Cosme. J’apprécie énormément le fait qu’il soit conçu dans ma région natale. C’est un matelas qui s’adapte à l’âge de l’enfant vu qu’il possède deux faces. L’une est pour le post naissance (0 à 12 mois) et l’autre pour la croissance de l’enfant ( 12 à 48 mois). Il suit l’évolution de l’enfant pendant ses premières années de vie.

Petit plus ? Pensez aussi à l’alèse en coton bio ( dispo ici>>) . Pour compléter la parfaite literie d’un enfant, nous avons mis l’alèse qui permet une meilleure protection en cas de fuite ou autre petit dégât! Bref, ce n’est pas des choses que nous adorons mais ça arrive quelques fois!

Je n’ai qu’un seul regret : ne pas avoir connu Le Petit Cosme avant !

Et vous, quelle est votre expérience dans la gestion du sommeil de votre enfant?

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s