L’ entrainement biquotidien

S’il y a bien quelque chose que j’aime, c’est bien l’entrainement biquotidien. Je ne suis pas une athlète de haut niveau, hein, je ne fais pas des chronos de folie mais j’aime beaucoup cette manière de pratiquer. Je retrouve une parfaite diversification afin d’éviter la routine ou l’ennui. Je mise simplement sur une meilleure préparation de mon corps et non une quête de performance chronométrique.

Entrainement biquotidien sac osprey.JPG

Cette méthode d’entrainement demande une sacrée organisation, régularité et une rigueur. J’ai le souvenir encore très proche qu’au tout début, je n’arrivais pas à voir des progrès. Mon corps était habitué à l’entrainement, il lui fallait un coup de fouet afin de casser cette adaptation.

Entrainement biquotidien sac osprey (2).JPGEntrainement biquotidien sac osprey (4).JPG

Je ne le fais pas tous les jours et cela ne s’adresse pas à tout le monde. Pour pratiquer l’entrainement biquotidien, je n’ai pas de solution à vous divulguer car il faut faire suivant vos obligations de vie personnelle, vie professionnelle et selon vos objectifs. Quoi qu’il en soit, entre vos entrainements, il faut respecter la récupération qui passe par une bonne alimentation et du sommeil.

Entrainement biquotidien sac osprey (3).JPG

Je pratique pour me faire plaisir, garder la forme et aussi me surpasser. Je garde bien en tête qu’il faut que j’écoute mon corps pour respecter ses besoins.  Si je ne respecte pas, mon entrainement va être contre- productif et va me saper le moral.  Un surentrainement peut vite engendrer une blessure et apporter une grosse fatigue.

En pratiquant ainsi, je me trouve plus endurante. Mon corps répond mieux à l’effort mais aussi une meilleure récupération. Cette pratique me permet de simuler l’enchaînement des efforts pour un triathlon. Au moins, je peux cerner mes sensations et appréhender mes lacunes. Je me rends compte de mes progrès au fil des séances.

Avec ce mode d’entrainement, je peux me donner une journée de repos complet mais surtout de mieux gérer mon planning suivant mes contraintes personnelles.

De mon côté, j’aime beaucoup mettre deux sports différents dans ma journée avec une première séance tranquille et la seconde plus difficile.

Entrainement biquotidien sac osprey (5).JPG

Mon équipement : les baskets Wave Sky de Mizuno, les chaussettes de Skins >>, la veste de SKINS >>, le maillot de bain de Nabaiji, Combinaison néoprène de Nabaiji, Lunettes de soleil Adidas >>, le sac Duro de Osprey,  le bracelet vivosport de Garmin >> , la montre 920XT Garmin >> et sa ceinture HRM-Tri >> .

Oserez-vous passer le cap de l’entrainement biquotidien? Il ne vous reste plus qu’à essayer et à tester !

A très vite

Une réflexion sur “L’ entrainement biquotidien

  1. le biquotidien j’ai encore pas réussi à le caser…mais j’encaisse le rythme en casant une grosse sortie le soir et une autre direct le lendemain matin. sur les prépa trail long ça permettait de faire 5h d’entrainement (3h le soir et 2 le matin) et de courir sur la fatigue!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s