Mon Triathlon de la Vienne – Format S

Dimanche dernier, j’ai participé à un triathlon! Non, c’est vrai? Depuis le temps que j’en  parlais, fallait bien que cette histoire se termine. Ce n’était pas la première fois que je prenais le départ d’un triathlon. En 2016, j’ai participé au format olympique, soit le M, sur le Garmin Triathlon de Paris.

32390646_10216806985951982_2883497388763250688_n

Néanmoins, cette année, j’ai décidé de m’aligner sur un format de découverte, un type S : 750m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied. Je n’avais vraiment pas envie de voir gros au niveau de la distance et surtout en terme d’entrainement. La première année avec un enfant est très complexe donc je préfère me donner des objectifs réalisables. C’est la première fois que je m’aligne sur ce format plus rapide pour reprendre mes repères dans cette discipline.

C’est pourquoi, je me suis inscrite au triathlon de Saint-Cyr. Ne connaissant pas trop les lieux, je n’avais pas envie de me mettre  la pression. Finalement, plus tard, nous sommes allées nous promener près de la base de loisirs de Saint-Cyr, j’ai trouvé le coin plutôt plat. Enfin gardez bien en tête cette petite phrase pour la suite, vous allez vite comprendre.

L’organisation propose différents formats sur la journée afin de faire plaisir à toute la famille.  Il y a des triathlons pour les enfants par exemple.

32525983_10216806988712051_4917998954219569152_n.jpg

Jour J:

Après une nuit hachée.. Un petit-déjeuner avalé rapidement, la préparation de Noan et surtout de mon équipement… Julie est venue me chercher à mon domicile. Oui, je n’ai pas de porte-vélo donc j’avais envoyé un petit message d’aide pour transporter mon 2 roues jusqu’à la course. Je remercie infiniment Julie pour sa générosité 🙂

Une fois mon vélo installé, c’était quand même laborieux !! Nous nous dirigeons vers la base de loisirs de Saint-Cyr. Nous retirons nos dossards et puce. Le retrait est plutôt fluide malgré l’abondance des choix de course.

Triathlon de la Vienne - Saint Cyr- Cube Bikes Garmin Mizuno (6).JPGPour entrer dans l’aire de transition, on me refuse l’accès puisqu’il me manque une épingle à nourrice. Je me retrouve devant un mur… et je demande de l’aide à un participant qui me dépanne très rapidement ! Pfiou!

Après une inspection de mon vélo, casque et puce, je peux m’installer au bout du bout du bout du parc à vélo/ zone de transition. Enfin non, car un vélo est sur mon emplacement. Le bénévole ne veut pas le changer de place donc un participant le fait. Suite à cela, je prépare à la va vite mon équipement en oubliant de prendre le second bonnet. Mon Cube Bikes est en place, ma petite serviette, mon casque, ma veste,… Bref, j’ai effectué un gros tas. Yolo, j’y vais à l’arrache les gars!

Triathlon de la Vienne - Saint Cyr- Cube Bikes Garmin Mizuno (1).JPG

Stade Poitevin Triathlon

Et puis, j’enfile ma combinaison sur ma trifonction. Au moment de la fermer, je me dis « Merdouille, je me suis plantée »! Au moins, j’ai pu tester encore une fois le fait de s’en débarrasser rapidement 🙂 Je suis très frileuse donc j’ai prévu deux bonnets de bain pour ma tête sauf qu’un des deux est resté au chaud sous mon tas! Malin la meuf! Surtout que j’aurais pu dépanner Julie qui n’en avait pas.

Nous avons le droit à un briefing pour ne pas me planter dans le parcours sauf que je n’ai absolument rien entendu vu que j’étais à l’autre bout de l’aire.. concentrée à jouer avec ma combinaison néoprène.

Et puis, nous effectuons un petit plouf avant course pour ne pas avoir la surprise de la température. Tout le monde à l’eau!GlaGla, elle est froide… 18.5°C !!! Les nageurs sont au taquet, pas comme moi :p Je ne me rends pas encore compte que je vais faire UN TRIATHLON. Quand l’heure fatidique arrive, je réalise à  peine que je vais faire trempette dans ce lac.

SONY DSC

Stade Poitevin Triathlon

Triathlon de la Vienne - Saint Cyr- Cube Bikes Garmin Mizuno (19).JPGTriathlon saint cyr départ natation.PNG

Triathlon saint cyr départ natation 2.PNG

La course :

Le départ est donné, je me suis placée au fond pour être tranquille quelques temps. Je ne voulais surtout pas me prendre des coups de partout. Je me concentre sur ma nage, je brasse… Mais surtout je ne regarde pas le fond de l’eau. De toute manière, c’est simple… Je peine à trouver ma respiration par le stress et le froid de l’eau. Pendant toute ma préparation, je me suis préparée à ce moment fatidique de la crise de panique. Je me concentre sur ma respiration pour garder un rythme raisonnable et je reste en brasse basique. Globalement, je me dis que je suis vraiment nulle en me demandant qu’est-ce que je fais ici. Je suis dans les dernières, je n’arrive pas à me lancer dans la brasse coulée. Et puis, j’arrive à doubler des personnes. Cela me motive un peu plus pour me dire que je ne suis pas une grosse baleine 🙂 Je mets mon pince-nez, et je tente la brasse coulée juste un peu avant la première bouée. Au moment des virages, je me serre et ça passe très bien.  Je sors de l’eau en 19 min 23 en me disant… C’est terminé.

Triathlon saint cyr sortie natation.PNG

Triathlon de la Vienne (2).JPG

Stade Poitevin Triathlon

Le moment d’appréhension reste de dézipper et enlever ma combinaison néoprène sans faire une séance de gymnastique tout en courant. Je respire fortement et zou je m’en débarrasse au point d’en oublier ma montre. Je n’ai pas lancé la phase de transition dessus! Cela va être ma transition la plus longue, je le savais par avance. J’ai beaucoup de choses à ajouter sur ma tenue comme le casque,la ceinture porte-dossard, le dossard, les chaussettes, les chaussures… Bref c’est ainsi et cela ne me fait pas peur. Je rigole avec les supporters et les triathlètes à côté de moi! Je n’ai pas vu Julie donc je suppose qu’elle est très loin devant moi.

Triathlon de la Vienne - Saint Cyr- Cube Bikes Garmin Mizuno (100).JPG

Je n’avais pas spécialement regarder le parcours de la course pour garder l’effet de surprise. J’ai juste vérifié qu’il n’y avait qu’une zone de transition pour que ma petite famille puisse suivre mon aventure. De toute manière, il y a peu d’information sur internet concernant cette course.

Comme toujours, j’ai du mal avec la vitesse en vélo. La peur de me fracasser la tête suite à un mauvais geste. Mais globalement, je prends toujours beaucoup de plaisir à rouler. Le début de la boucle se fait avec deux bonnes montées pour finir sur un tracé roulant. Par contre, le drafting me donne une sensation très bizarre. A chaque fois qu’un groupe me double, je me cramponne comme une folle à mon guidon.

Et puis, je ne sais pas ce qui se passe.. A la fin de la première boucle, je me suis trompée dans l’intersection. Il y avait la foule, un gros groupe de triathlètes à un rythme rapide qui m’engueule car ils n’ont pas assez de place, je n’ai pas fait preuve de vigilance et j’ai suivi la même direction. Je me retrouve dans la zone de transition sans pouvoir faire demi-tour. Je dois faire le tour complet et repartir pour faire la seconde boucle. Le bénévole me dit d’y aller alors que pour moi j’étais disqualifiée. Je suis donc à contresens avec les autres cyclistes, je fais attention … Je me suis injuriée pendant au moins 3km… En étant presque toute seule sur cette seconde boucle. Je ne sais pas du tout mon rythme sur le moment, je roule sans réfléchir. Je suis tellement énervée contre moi-même que je veux en finir.

Triathlon saint cyr vélo.PNG

Les personnes m’encouragent et sont dans la compassion en me voyant avec un VTT! J’aime me lancer un peu plus dans le défi 🙂 !!! Je roule et roule sans savoir comment je vais finir ce triathlon. J’arrive dans l’aire de transition et je peux voir Julie qui part pour la suite. Je me dépêche pour enfin voir mon petit panda avec son papa au bout ❤ Ma petite famille m’encourage, une bonne dose qui me rebooste afin d’accélérer le pas.

Je boucle les 20 km en 57 min 13 min sur ma montre et avec ma superbe promenade sur l’aire de transition. Je me décharge légèrement de mon vélo, du casque…Je peux enfin passer à la partie la plus complexe au niveau des jambes: Le running.  Les jambes ne sont pas lourdes et répondent plutôt bien. Merci la préparation 🙂 Je me dis que je dois juste courir, que c’est la fin dans peu de temps. J’y suis presque finalement.. 5 km, ce n’est rien!

Au loin, je peux voir Julie, je continue de rester à mon rythme soit du 11,5km/h. Je la dépasse en lui racontant vaguement mes aventures. Le parcours se fait en deux boucles, cela va être très monotone mais je vais pouvoir recroiser Noan! Cela me donne le sourire rien que d’y penser. Lors du passage à nouveau dans la zone de transition, je jette ma veste qui me tient trop chaud. Je me sens plus à l’aise. Je papote avec deux autres nanas qui semblent un peu souffrir puis je pars. Je trace ma route sans souffrir car je ne veux pas perdre une seule seconde de plus. Tout est là, pas de pluie, des jambes en forme et un mental d’acier. Je boucle les 5 km en 26 minutes.

Triathlon de la Vienne - Saint Cyr- Cube Bikes Garmin Mizuno (38).JPG

Triathlon de la Vienne - Saint Cyr- Cube Bikes Garmin Mizuno (41).JPG

Mon équipement : Combinaison néoprène de Nabaiji,  Tri fonction SKINS >> , Brassière de SKINS >>, Baskets Sky de Mizuno >> ,  Chaussettes de Skins >>, Veste de SKINS >>,  Le vélo Cross de la marque Cube Bikes >>, Lunettes de soleil Adidas >>, le bracelet vivosport de Garmin >> , la montre 920XT Garmin >> et sa ceinture HRM-Tri >> .

Je termine en 1h48 et 14 secondes ce joli triathlon de 500m de natation, 20km de vélo, 5km de course à pied. Je suis extrêmement fière de moi pour ce retour dans cette discipline que j’adore. Ce petit format m’a demandé une préparation rigoureuse tout en me laissant cette notion de plaisir. Et non de m’entrainer par nécessité. Il y avait beaucoup de personnes pour nous encourager et l’ambiance était vraiment top malgré une météo bof bof.

Mon avis sur la course:

Le parcours était très sympa avec une seule zone de transition. Cela permet de bien préparer son espace avant le départ et surtout ne pas se perdre… J’avais eu un peu de mal sur le triathlon de Paris à retrouver mon vélo… ou encore où le déposer… Lors de ce triathlon, j’ai eu l’impression de moins perdre mon temps à chercher l’emplacement.. Bon j’ai perdu mon temps autrement mais c’est ainsi.

Le drafting, maintenant je connais et je n’aime pas. Je trouve que les cyclistes prennent véritablement la grosse tête. On te demande de te serrer à droite… Mais je suis déjà limite sur la pelouse!!! C’est une blague. Certes, il y a l’esprit de compétition mais il y a aussi le respect des autres participants. La route est assez large pour doubler, il ne faut pas abuser.

Il y a avait beaucoup plus de monde sur le format S que le format M… Je suis d’ailleurs très étonné vu que ce triathlon est sélectionné pour les championnats régionaux. Ceci s’explique par le fait que le format S est plus accessible pour les débutants afin de découvrir la discipline. Inutile de se mettre la pression vu que la majorité des participants sont des débutants. Je reviens sans hésiter l’année prochaine avec un peu plus de soleil si possible 🙂

Une si belle expérience, 1 an après l’arrivée de mon petit panda. Je suis plus que ravie de ce chemin parcouru en si peu de temps. Après deux années de trêve, je reviens en forme.

Je suis tellement contente d’avoir franchi cette ligne d’arrivée mais aussi… soulagée d’en avoir fini. Je me fais énormément violence sur la partie natation en eau libre.Je déteste me baigner hors d’une piscine… donc autant vous dire que même si j’aime beaucoup nager, je ne me sens pas forcément à l’aise dans un lac ou pire en mer. Même si la partie natation fut difficile, j’ai apprécié le fait de nager dans un lac avec une boucle.

Je ne regrette pas mon choix d’avoir opté pour ce format d’initiation pour être autant à l’aise sur l’organisation, les préparatifs mais aussi sur la course. Nous étions environ 250 participants sur ce format.  C’était une course très sympa avec de bonnes conditions.

Je remercie énormément les bénévoles et l’organisation pour ce triathlon irréprochable. Mais aussi vous qui m’avez encouragé pendant toute cette préparation! Et un énormé Merci aussi aux marques qui me font confiance depuis un certain moment : SKINS , Garmin, Cube Bikes et Mizuno.

Bon, il y avait quand même des grosses têtes qui auraient bien voulues me couler, mais je les ai semé en partant dans les dernières :p ! Pas folle la meuf!  Merci aussi à Julie pour le transport de mon vélo , une superbe rencontre qui fait bien plaisir! Merci à mon mari pour les photos tout en gérant comme un pro son fils ❤

Mon seul regret est de ne pas avoir de médaille de Finisher mais j’ai eu mon gros câlin plein d’amour ❤

J’espère que mon expérience va vous aider ou juste vous donner envie de vous lancer dans cette aventure 🙂

A très vite,

Jackie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s