Revenir bien dans ses baskets

Je n’en avais jamais vraiment parlé et pourtant c’était bien là.  En toute franchise, durant ma grossesse, j’ai pu vraiment faire un gros point sur diverses choses de ma vie.

Thule Urban Glide 2 mizuno.JPG

Tout le monde était au courant que ça se passait vraiment très mal au sein de mon travail. Je ne m’en suis vraiment jamais cachée tout en étalant pas les problèmes que j’ai rencontré. Aujourd’hui, je ne souhaite toujours pas en parler par respect de mon ancien employeur… Même si.. Quelques fois, ça me démange!

Après mon dernier marathon de 2016, j’étais soulagée d’en avoir fini. J’attendais qu’il soit passé pour enfin ne plus me mettre une pression constante dans ma pratique. J’ai attendu aujourd’hui pour en parler, soit 2 ans après. Mais je crois que j’ai besoin de le dire, de mettre quelques mots dessus: Marathon tu m’impressionnes toujours autant, mais je te quitte.

 

Pour faire simple, mon objectif était de faire un marathon avant d’être enceinte. Finalement, j’en ai effectué deux. Deux fois le même, le mythique, celui de Paris. Je ne regrette absolument pas, mais je me rends compte que ce n’est pas la distance qui me convient aujourd’hui.

Je sais que je m’en sors au niveau de l’endurance, mais je n’ai plus envie de me mettre une pression sur un chrono selon une distance. Depuis ma reprise, je me suis complétement détachée du chrono affiché sur ma montre. Le fait de ne plus le partager également sur les réseaux sociaux me rend plus libre et sereine dans ma pratique.

Avant la grossesse, j’ai ressenti une réelle lassitude et un gros manque de motivation. Une sensation de ne plus évoluer, de stagner, de .. Je ne sais pas mais ça ne me plaisait plus du tout. J’étais frustrée. J’avais juste envie de courir pour oublier à quel point mon boulot me pourrissait la vie.

Maintenant que je suis sur Poitiers, je n’ai plus besoin d’extérioriser autant. Certes, j’ai besoin de prendre un bol d’air pour souffler de ma journée avec Noan, mais c’est différent. La course à pied n’est plus un défouloir.

Oui, j’ai eu un pincement au cœur en voyant toutes les photos des finishers du marathon de Paris… Mais je suis certaine que mon corps me dit MERCI. Un jour peut-être, je vais vouloir me relancer dans cette aventure, si le parcours, l’ambiance, mon envie sont au rendez-vous.

Je ne suis absolument pas triste de tourner cette page qui reste une aventure exceptionnelle. J’ai vraiment adoré me surpasser sur ces 42,195 km, sous un soleil de plomb, mais voilà je suis passée à autre chose.

Aujourd’hui, j’ai laissé ma vie parisienne très loin pour recommencer de nouvelles aventures orientées poussette, triathlon et petits cailloux!

Je pense qu’il était temps de vous partager cela. De me libérer de ce poids qui m’a fait tellement douté durant ma grossesse: Vais-je vraiment avoir envie de reprendre le running? Plus les jours passaient, plus j’avais envie de rechausser mes baskets. C’est là que nous rendons compte que nous avons besoin de ça pour notre équilibre.

Cette année, je me suis focalisée sur des objectifs qui me correspondent:

  • Un triathlon format S
  • Un semi-marathon avec mon petit panda dans sa poussette
  • Un trail de l’abbaye de Valence

Je ne suis pas triste de laisser cette distance mythique très loin. Je prends le temps de revenir en douceur, de me reposer, de profiter de mon fils et de courir juste pour le plaisir.

Certes, je suis tout de même des plans qui me servent juste de cadre. Si je suis dans la zone, c’est bien… si je suis en -dessous, je n’en fais pas un drame.

Bref, Marathon, je ne suis pas prête de revenir. Mais dans un petit coin de moi, tu gardes une place bien particulière ❤

A très vite pour de nouvelles aventures plus softs 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s