Notre aventure dans la diversification alimentaire

Et la grande aventure a commencé depuis un certain moment. Cette étape me semblait un peu compliquée surtout avec l’apparition des dents. Je ne me suis pas trop questionnée sur les quantités à mettre.. j’ai suivi les recettes et voilà. Je n’avais pas peur de l’organisation mais plus peur de mal faire. J’avais vraiment envie de débuter cette aventure pour que mon fils puisse découvrir d’autres saveurs.  Diversification alimentaire bébé.JPG

Je pars du principe qu’il n’y a pas de recette miracle car tous les enfants sont différents. Je souhaite juste partager avec vous mon expérience au cas où si ça peut vous réconforter ( ou pas).  Personnellement, je m’adapte beaucoup à mon enfant et je demande très peu de conseil à mon médecin. Cet article est simplement un partage d’expérience qui est toujours bon à prendre! N’est-ce pas?

Diversification alimentaire bébé.JPG

La première cuillère à 4 mois et des bananes

Je n’ai pas attendu très longtemps pour lui proposer des légumes dans son alimentation. J’en avais un peu marre de voir mon fils qui régurgitait sans cesse et semblait ne plus vouloir des biberons!

Du coup, ma sage – femme m’avait conseillé de débuter tout doucement pour son confort. J’ai sauté le cap de l’introduction des aliments sans vraiment y réfléchir. Heureusement, ses rejets se sont estompés au fil des semaines. Je n’ai plus besoin de le positionner la tête surélevée.. il chouinait beaucoup moins de douleurs! Bref , Noan me semblait plus serein.

Au début, j’ai alterné entre des pots du commerce et des petits pots fait-maison. Je cuisine beaucoup à la base donc cela ne me dérangeait pas de faire ses repas. Cependant, pour éviter de jeter de la nourriture, nous avons aussi opté pour des pots industriels. Je dois dire que ça dépanne très bien lorsque nous sommes à l’extérieur.

Diversification alimentaire.JPG

Des petits pots fait-maison

Je vous avoue que la question ne s’est pas du tout posée vu que je consomme que très rarement des plats préparés. Il n’y a que pendant la grossesse que j’en voulais! Globalement, je cuisine tout le temps et ma digestion me remercie! Pour le coup, cuisiner des petits pots pour mon fils me semblait une évidence et non une contrainte.

Au moins, je sais comment est composé le petit pot et ça me permet de varier au maximum. De plus, vu que nous prenons que du bio, je dois dire que dans le panel du commerce, on tourne vite en rond au niveau des petits pots. Du coup, je vais au magasin bio, je prends les fruits et légumes de saison et zou dans le babycook. Ainsi, Noan a bien élargit les aliments malgré les aléas des poussées dentaires.

Dans tous les cas, mon fils mange en majorité les petits pots que je lui ai préparé sans que cela pose un réel problème . Enfin si, quand une dent le chatouille, je dois repasser à une gourde ou un biberon. Il ne veut pas de la petite cuillère et se fait très bien comprendre. Je ne le force pas, je m’adapte et cela se voit très bien qu’il souffre.

Diversification alimentaire bébé (2).JPG

Le voir se régaler avec ma petite popote me fait vraiment plaisir. Je suis d’ailleurs très surprise car il adore les épinards… alors que moi pas du tout!

Diversification alimentaire bébé.JPG

Diversification alimentaire bébé (2).JPG

Mon expérience avec des robots:

Je pense que vous avez déjà vu les articles mais j’en possède deux : le Babycook de Béaba et le Nutribaby + et Babymoov. J’ai effectué des articles complets vous les présentant, le babycook par ici et le nutribaby + par là. Mais aussi un comparatif qui est disponible ici. Du coup, je ne vais pas m’attarder sur cette partie.

Je tiens juste à rappeler qu’ils sont hyper pratiques et me facilitent vraiment le quotidien. C’est rapide, simple et efficace. Il reste juste à chercher des associations de légumes ou fruits pour se la jouer à « Top Chef » pour bébé.

Diversification alimentaire.JPG

Comment conserver ses petits plats?

Je n’ai rien inventé.. Je fais comme toutes les mamans je pense! Voici mes méthodes :

  • Des petits pots Avent qui sont vraiment très pratiques en ne prenant pas trop de place dans le compartiment du congélateur.
  • Des petits sachets de congélation pour éviter de se ruiner à acheter 10 000 pots de bébé.

Une fois que je veux réchauffer un des petits plats, il me suffit de le sortir en amont pour le décongeler  et le réchauffer.

Diversification alimentaire (2).JPG

Ensemble Tommee Tippee – Tasse de Tommee Tippee – Bavoir Lassig – Babycook de Béaba

Introduction des aliments

Avec mon mari, nous avons décidé de prendre le temps. Au début, j’ai débuté par des petites portions pour augmenter petit à petit. On a même mélangé la purée au biberon lorsqu’il y avait un refus. Du coup, soit on passait par la petite cuillère soit par le biais du biberon.

Nous attendons trois jours pour intégrer un nouvel aliment afin de voir s’il y a une réaction. Finalement nous avançons tout de même dans cette aventure. Cependant, Noan n’a pas vraiment une appétence pour manger les fruits crus. Par contre, il adore le pain, les gressins ou encore les petits beurres.

Il y a eu des périodes vraiment difficiles lors de l’apparition de certaines dents donc nous avons effectué quelques pauses. J’ai opté pour le fait de m’adapter suivant mon enfant et ne pas le forcer.

Comment s’est passé le début de votre diversification alimentaire ? Compliqué ? Simple ?
A très vite

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s