La poussette canne Citylink III de RedCastle

Découverte lors d’une journée avec le programme bande de parents, j’avais vraiment craqué sur la Citylink, une poussette ultra compacte de RedCastle. A l’origine, je devais tester une chaise haute mais je n’en avais pas du tout l’utilité. Puis, la marque m’a proposé de tester la poussette, j’ai sauté sur l’occasion et effectuer une danse de la joie. Vous vous doutez bien que j’en avais marre de me trimballer avec ma 3 roues dans le centre-ville.. ou encore avec le porte-bébé.. Bref j’étais une folle hystérique quand j’ai reçu cette proposition et je souhaite vous partager ce réel coup de cœur!

C’est après plusieurs semaines de tests quotidiens, vu  que je vais me promener tous les jours dans le centre-ville de Poitiers. On peut me considérer comme une véritable citadine. Avec ce manque de poussette pour ce profil, je suis devenue une grande hystérique quand j’ai eu cette nouvelle! J’étais souvent obligée d’opter pour le porte-bébé avec un petit panda qui commence à peser son poids!  Bon, après nous adorons ça mais c’est vrai qu’il adore aussi être dans une poussette.

Parlons un peu du look très tendance qui est vraiment canon.

Son dossier inclinable par des liens coulissants, permet d’ajuster selon l’envie de notre enfant. S’il veut observer, on le met en hauteur, s’il veut dormir, paf on le positionne en position à plat. De plus, l’assise est moelleuse pour un meilleur confort.

Avec son poids plume de 6,7kg à peine, je peux vous certifier que j’ai eu un petit temps d’adaptation lors des premières sorties. J’avais tellement l’habitude d’avoir une grande poussette avec 10kg de plus !

L’harnais de sécurité est très confortable et facile à manipuler. Il possède des protèges épaules un un entrejambe rembourré. Une barre d’appui est fourni en plus.

La capote dispose d’un pare soleil traité anti-UV UPF50+. Une petite fenêtre d’aération permet de laisser une ventilation si besoin, vraiment chouette pour les beaux jours et garder un petit œil sur notre enfant.

Le petit repose jambe est réglable à différents niveaux. C’est vraiment très bien pensé et facile à mettre en place.

Sous la poussette, nous retrouvons un petit panier à rangement qui permet d’y laisser la housse de pluie et d’y déposer quelques achats. Vu qu’il y a des pressions, pour les produits qui ne passent pas, il suffit d’enlever la pression, déposer et remettre! le tour est joué en 5 secondes.

Même si l’enfant est forcément face à la route, j’ai toujours un œil sur lui. Et ça c’est toujours souhaite de pouvoir observer sa petite frimousse. Je préfère que Noan observe son, environnement que d’avoir encore un tête à tête avec moi. Au moins, il prend conscience de toutes les choses qu’ils se passent autour de lui.

La poussette Citylink III convient à un enfant dès la naissance jusqu’à ses 3 ans soit jusqu’à 15kg. Dès la naissance, il suffit de mettre la position allongée avec un Nid d’ange Citylink qui est vendu à part. Après je vous laisse libre sur ce choix car je n’ai jamais utilisé la nacelle ni le cosy pour Noan.

Au niveau des dimensions, elle reste raisonnable à mes yeux mais je n’ai pas d’autres poussettes pour faire une réelle comparaison. Sa facilité d’utilisation permet de ne pas réfléchir à deux fois avant de tenter un périple « sortie en ville »! Rien que le fait de savoir qu’elle est rapide à plier, ça change tout. Une fois pliée, elle prend tr-s peu de place dans ma buanderie ou mon coffre de voiture.

Cette poussette est fournie avec un habillage pluie qui est beaucoup moins pratique que celle de ma Crosster. Je trouve également qu’il y a de la condensation qui se place très rapidement.

Alors, vous en pensez quoi? Pour l’instant, je n’ai pas grand chose à lui reprocher à cette petite Citylink III de Redcastle. Je sais par exemple que la Pact Lite de Joie se porte sur l’épaule afin de pouvoir la transporter très facilement. Je pense sincèrement que sur ce modèle c’est le gros manque. Effectivement, je trouve que c’est chouette de pouvoir transporter encore plus simplement cet équipement. Autre point, je suis assez petite (1m57) est le guidon me semble un peu haut même en le plaçant tout en bas. Cependant, je n’ai eu aucun problème de confort au niveau du dos et des épaules.

Chancelière de Redcastle – Lange de Lässig – Organisateur de Lässig – Manteau d’Orchestra

Petit conseil, pour les longues ballades ou des parcours beaucoup moins adaptés comme des chemins, nous préférons garder notre Crosster qui est carrément plus stable. Je tiens juste à le préciser car ce n’est pas la fonction de la Citylink III. Il faut bien choisir selon ses besoins.

Cette poussette est au prix de 220 euros en moyenne. Clairement, à ce prix , on se questionne sur le fait d’investir surtout quand on possède déjà une poussette et un porte-bébé. Mais celle-ci est complétement compacte et s’utilise dès la naissance en ajoutant une nacelle. Pour les personnes qui ne pratiquent pas le run poussette, je vous dis : Foncez! Car bon, quand on voit les prix de la concurrence, nous avons juste envie de pleurer!

Et vous qu’en pensez-vous? Pas mal, non? 
A très vite!

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s