Le Babycook solo de Béaba VS le Nutribaby + de Babymoov : Battle de préparateur culinaire

Okay Okay! J’avais effectué un sondage sur mon Insta story pour savoir si cela vous intéresser d’avoir un comparatif entre ces deux robots pour bébé. Vu le taux positif, je me suis mis au travail pour que vous puissiez trouver votre bonheur. je me rends compte que maintenant que c’est un indispensable en étant jeunes parents. Alors que durant ma grossesse, je n’avais nullement placé un robot dans ma liste de naissance ! Quel intérêt, franchement! 🙂 Il n’y a que les c**s qui ne changent pas d’avis! C’est pourquoi j’ai décidé de vous présenter deux robots de bébé de marques différentes : Le Babycook de Béaba et le Nutribaby + de Babymoov.

Le babycook de Beaba a fait son apparition dans ma cuisine à l’arrivée de Noan. J’ai eu la chance de pouvoir le tester sur nous bien en amont. D’ailleurs, j’en parle dans cet article >>.

Le nutribaby plus, je  l’ai reçu plus tard, suite à une participation à un événement présentant ce produit. C’est ainsi, que j’ai pu découvrir un autre produit dans un contexte bien particulier. J’en parle également ici >>.

Pour permettre un véritable comparatif, il aurait fallut avoir deux robots avec les mêmes possibilités de contenance ou le même tarif. Mais je le fais tout de même en partant du principe que ce n’est pas cela qui vous intéresse… C’est surtout vos attentes du robot suivant vos réels besoins. Ainsi, j’ai trouvé important de faire selon plusieurs critères de choix pour vous aiguiller plus rapidement dans votre choix.

Le design : Je dois dire qu’il est vraiment compliqué de faire un choix entre les deux. Le Babycook a un design très doux, forme très discrète et une couleur qui se fond totalement dans ma cuisine. Du côté du Nutribaby Plus, j’aime énormément son style qui ne le rend pas imposant mais aussi le fait de pouvoir changer les coques de sa station d’accueil.

Prise en main: Pour ma première utilisation, du Babycook, j’ai lu en diagonale la notice d’utilisation. Oui, je déteste lire les notices ! Mais qui le fait encore de nos jours?! Il est beaucoup plus simple à utiliser que ça concurrence. Disons qu’avec son seul bouton pour la cuisson et mixer le repas, on ne va pas s’emmêler les pinceaux. En même temps, il a aussi moins de fonctionnalités. Cependant, chez son concurrent, on s’y retrouve aussi très facilement. Je le trouve très intuitif. Après, j’ai eu le droit à un atelier de cuisine pour m’y habituer donc ça aide concrètement d’avoir toutes les explications.

Solidité: Lorsque l’on décide de préparer tous les repas de son enfant, nous en avons pour une longue durée d’utilisation. Surtout si c’est le premier, et qu’on désire avoir d’autres enfants ! De ce fait, je trouve nécessaire de choisir un robot solide et fiable d’où l’importance de bien regarder avant d’acheter. Pour ma part, le panier de mon babycook est déjà légèrement fissuré alors que je ne l’ai pas fait tomber ni passer dans le lave vaisselle! Il perd également sa couleur en prenant celle de la carotte ! Il fonctionne encore parfaitement, tout va bien. Pour le nutribaby, j’ai juste l’impression que l’eau des légumes/fruits s’immisce dans le réservoir d’eau. Du coup, je me demande s’il va durer dans le temps.

Les fonctionnalités: Un robot pour bébé doit pouvoir proposer de multiples fonctions vu qu’il s’invite sur votre plan de travail! Les deux font cuiseur vapeur, décongélation et mixeur. Le nutribaby plus offre deux fonctionnalités supplémentaires : le chauffe-biberon et la stérilisation. Je dois dire que pour le coup, j’ai pu me débarrasser du chauffe-biberon et de mon stérilisateur! Il fait vraiment tout en un et ce n’est pas négligeable sur le plan de travail. j’ai pu me débarrasser des deux autres appareils et gagner de la place !Ils font tous les deux, l’arrêt automatique en fin de cuisson, ce qui est très pratique.

La contenance : Le babycook offre une contenance de 1100 ml sauf que si je veux faire purée et compotes en même temps, cela est impossible. Il faut faire deux fournées donc deux fois la vaisselle. Finalement, le nutribaby plus permet 2200 ml avec ses deux niveaux séparés ou non. Je peux cuisiner un niveau salé et l’autre sucré sans que les saveurs se mélangent. Je vais avoir que le bol à laver deux fois et moins d’attente pour la cuisson. Ainsi, je prépare plusieurs portions en une seule fois pour régaler bébé. Pour ma part, cela me correspond un peu plus. Je préfère faire une heure à préparer pour plusieurs jours que de faire tous les jours.

La facilité d’utilisation: Le nutribaby plus augmente les possibilités en permettant de faire deux paniers séparés ou non. Ainsi, je sépare ma viande/poisson des légumes mais aussi de rajouter un ingrédient au cours de la cuisson. Il y a aussi la possibilité d’enlever un des niveaux qui est cuit avant l’autre sans gêner.  Et franchement, qu’est-ce que c’est bien de mixer pendant que le reste cuit ! Je gagne tellement de temps. De son coté, celui de Béaba, il suffit d’insérer les aliments dans la cuve de cuisson, de la fermer et d’attendre tranquillement que l’aliment soit prêt. Si le temps de cuisson est atteint, l’appareil s’arrête automatiquement.

Pour transvaser les aliments, j’ai beau essayé de trouver le plus pratique… mais je n’y arrive pas! Généralement sur le nutribaby +, le socle du panier ne s’emboîte pas parfaitement. Il est possible qu’il se détache lorsque je transvase. Mais au moins je peux choisir la quantité d’eau de cuisson que je veux garder pour la rajouter lors du mixage. Concernant son rival, il faut ôter le panier de cuisson, enlever ou non l’eau de cuisson et transvaser les aliments dans le bol. C’est un peu pénible car je ne sais jamais où mettre l’eau de cuisson si je souhaite en rajouter durant le mixage. Malgré une technique avec la spatule, il y a tout de même une forte chaleur qui se dégage si on le fait directement à la fin de cuisson!

Je tiens tout de même à pointer que le nutribaby + permet de choisir entre 3 vitesses différentes de mixage. Nous ne retrouvons pas cette possibilité sur celui de Béaba. En effet, il suffit de s’arrêter quand on le désire selon l’apparence de la préparation.

Le temps de cuisson: Pas de prise de tête sur le Babycook, on met de l’eau suivant le niveau 1, 2 et 3… et monsieur se charge du reste. Sur son rival, c’est à moi de choisir le temps de cuisson que je vais voir défiler. Si on constate que ce n’est pas assez cuit, il suffit de rajouter du temps.  Pour le coup, j’adore cette flexibilité qui me permet d’enlever un niveau qui a cuit plus vite que l’autre. On sait très bien que les pommes de terre mettent plus de temps à cuire que des carottes. Tous les deux avertissent dès la fin de cuisson.

L’encombrement: Pour un gain de place, le nutribaby plus permet la séparation du bol mixeur de la station d’accueil. Vu qu’il combine plusieurs fonctions, je ne le trouve pas forcément encombrant sur mon plan de travail. Cependant, si on ne stérilise pas, ou ne réchauffe pas les biberons, c’est certain que le Babycook gagne largement!

L’entretien: A ma grande déception, je trouve faible la possibilité de nettoyer le réservoir d’eau du Babycook. Au niveau de la propreté, il y a forcément de l’eau stagnante au fond. Quand on sait que c’est celle qui sert à faire la vapeur… Cela fait réfléchir tout de même. Du coup, je le retourne souvent pour le faire sécher au maximum! Le babycook, vous évite d’avoir à faire beaucoup de vaisselle. Pour la concurrence, la station d’accueil prend quand même pas mal d’éclaboussures. Il faut vraiment bien la nettoyer avec minutie.

Accessoires: Je n’en ai aucun pour les deux produits. Je sais qu’il faut rajouter des accessoires pour le riz et les pâtes concernant le Babycook. Je n’ai pas investi dedans par principe. Cela m’embête de devoir acheter quelque chose en supplément. Sur le Nutribaby plus, je peux cuire les oeufs, le riz et les pâtes dans les paniers cuiseur donc je suis tranquille. Après il existe les fameuses coques pour changer le design de la station d’accueil selon votre envie. Personnellement, je trouve l’idée chouette mais je n’en ressens vraiment pas le besoin vu qu’il se fond parfaitement dans ma cuisine.

Prix: Le sujet qui fâche !!! Le babycook solo est à 93,98 euros sans les accessoires.  Quand au Nutrtibaby plus est à 139 euros. Si on veut vraiment comparer en prenant en référence la contenance, le babycook duo qui permet 2200ml est au prix de 119 euros et il restera encore les accessoires à ajouter. Cependant, on constate que le prix reste plus abordable pour un babycook duo.

Préparation d’un plat:

Le test s’est effectué sur une soupe que j’ai cuisiné pour nous : Pomme de terre, carotte et céleri avec un petit peu de basilic. Mais, j’en ai effectué bien d’autres que j’ai partagé sur mes insta story. Globalement, le résultat en texture est le même. Nous nous sommes régalés.

Par contre, je préfère largement utilisé le babycook, si je souhaite faire de la soupe que pour deux portions. Effectivement, je gagne du temps au niveau de la vaisselle. A contrario, si je désire avoir plus en contenance, je passe par le Nutribaby plus qui permet de faire 5 à 6 portions. Mais j’ai plus de vaisselle à faire :p ! Haha, je déconne, ça passe dans le lave-vaisselle!

Conclusion:

Quand on achète un produit qui va suivre le développement de votre enfant, il est primordial d’investir dans un produit qui correspond à vos habitudes et vos besoins. Ce robot est censé vous faciliter le quotidien pour concocter des bons petits plats.

Pour la personne qui cuisine tous les jours, le babycook solo y répond totalement. Par contre, si comme moi, vous êtes un adepte de l’anticipation, le nutribaby plus (ou babycook  duo) restera votre compagnon! Pour ma part, globalement, j’utilise les deux en même temps. Comme ça, je fais encore plus de petits plats pour lui comme pour nous! Et pourtant, je suis en congé parental mais je n’ai pas envie de faire des petits pots tous les jours.

Toutefois, il reste inutile d’investir dans un produit trop complexe ou avec trop de fonctionnalités si vous n’en avez pas l’utilité. Il faut se sentir à l’aise lorsque nous cuisinons.  Le Babycook reste le robot de base quand on a bébé et répond complétement aux attentes. Au pire, il est possible de prendre le duo qui permet d’avoir plus de contenance.

Chaque maman a des besoins et des impératifs différents. A vous de vous définir correctement selon votre façon de vous organiser au quotidien.

Comparatif babycook solo beaba et nutribaby plus de Babymoov (39).JPG

A mes yeux, voici comment faire votre choix :

Babycook solo: Simplicité, autonome, gain de place, facilité d’entretien mais petite contenance.

Nutribaby +:  Utilisation dès la naissance , contenance, compartiments séparés, chauffe-biberon et stérilisateur. Bémol, il peut prendre de la place sur votre plan de travail ou dans vos placards.

Et chez vous ? Vous êtes plutôt repas faits maison ou petits pots ? Babycook ou Nutribaby Plus?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s