Tu peux nous rejoindre!

Effectivement, aujourd’hui le 21 avril, nous entrons dans la période où bébé panda n’est plus considéré comme un prématuré. Un accouchement ne serait plus dangereux pour le bébé qui est parfaitement viable. Je suis un peu bizarre en ce jour… Soulagée d’y être enfin et d’un côté je veux qu’il y reste encore un peu. Pourtant j’ai tellement voulu être au 21 avril. Je ressens un tas d’émotions différentes d’où cette sensation d’être perdue. Je sais qu’il peut nous rejoindre à tout moment et ça devient plus concret. Nous sommes toujours impatients de le rencontrer, mais je me dis qu’il peut rester encore un petit peu au chaud pour se faire une véritable beauté.

Surtout que certains paris sont lancés sur des dates… Du coup, il va peut-être faire attendre son public. Même si je me sens comme une baleine, je me dis qu’il prend au maximum des forces et qu’il va être en meilleure sortant en découvrant notre monde. D’un côté, ça me rassure qu’il puisse prendre son temps. Mais pas trop quand même.

J’ai hâte qu’il arrive pour commencer cette nouvelle vie à 3. Égoïstement, j’ai envie de profiter du temps qu’il nous reste à deux. Et oui, malgré le reflux. Je sais, je suis totalement contradictoire :s. Pourtant nous en avons tellement profiter d’être tous les deux pendant cette grossesse.

Vu que j’ai eu que des paroles me répétant qu’il ne faut pas trop rêver, il va rester jusqu’au bout. Je me dis que je dois en profiter pour penser à moi.

En effet, je sais que cela va être un énorme bouleversement, merveilleux mais aussi difficile les premières semaines. Nous allons vivre à son rythme et c’est tout à fait normal. Je vais être épuisée même si je suis certaine que le papa va pouvoir prendre la relève quelques jours.

J’ai aussi préparé toutes ses petites affaires. J’ai suivi ma liste de maternité à la lettre pour être certaine de ne rien oublier. Les vêtements pour bébé sont tellement mignons que je m’efforce à ne plus aller sur les sites. D’ailleurs, ça fait longtemps que je n’ai pas craqué.

C’est étrange de se dire qu’à partir d’aujourd’hui, le travail peut « se déclencher » à tout moment. J’ai regardé au début de ma grossesse des vidéos, et maintenant je préfère les fuir. Je veux appréhender ce moment sereinement sans me dire que ça va se passer ainsi. L’équipe va me guider et m’accompagner dans ce marathon! Je souhaite être calme jusqu’au dernier jour même si j’ai tendance à paniquer pour un rien.

Par ailleurs, je ne compte pas partager le moment où je vais me rendre à la maternité. Je souhaite me consacrer pleinement auprès de mes proches. Je pense qu’il y a des limites à ne pas dépasser dans le partage sur les réseaux sociaux. Voici l’une de mes limites. J’espère que vous allez comprendre ce choix.

A très vite.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s