Un petit bébé Panda

????????????????????????????????????

Je pense que vous avez tous remarqué que j’avais énormément freiné mon entrainement depuis quelques temps. Voici exactement treize semaines, que je porte une belle surprise dans mon ventre. Les premières semaines furent une bataille contre la fatigue avec des siestes à n’en plus finir. Je crois que j’aurais pu avoir le rôle d’un paresseux. Puis les nausées dès qu’un aliment ne passait pas… Pour pimenter un peu la chose, une faim de loup à avoir des journées à manger hamburger, pain perdu et sucreries… et des douleurs insupportables suite à des reflux gastriques. Malheureusement cette crise n’est pas encore partie. Enfin le doute: Est-ce que tout va bien ?

Bref, c’était ma belle surprise de la rentrée scolaire: Notre Baby Panda. Pour moi, ce fut tellement difficile de ne pas en parler, de refuser des dossards, de mettre des sorties avec des temps horribles… Cependant, je savais pourquoi je me devais de le cacher. Des moments de grandes solitudes à ne pouvoir en parler à personne. Cette impression constante de vous mentir sur mes sensations lors de mes différentes sorties.

La patience n’est guère une de mes qualités mais il parait qu’il ne faut l’annoncer qu’une fois que la première échographie du 1er trimestre est passée.

Le projet était là depuis quelques temps mais j’ai toujours repoussé : Avoir une belle cuisine, faire un marathon, refaire un marathon, finir un triathlon, faire le bureau, faire la salle de bain… Ma mère était au bord de la dépression nerveuse.

Une fois que je me suis décidée et que j’avais programmé de ne plus m’inscrire à des courses… J’avais le couteau sous la gorge. Oui, j’avoue que ressembler à une baleine pendant 9 mois n’était pas du tout une chose qui me donnait vraiment envie… encore moins d’entendre les récits des accouchements de mes copines !

Mais un jour ou l’autre, il faut ne plus trop réfléchir… car dans mon histoire idéale, je ne voulais pas avoir un enfant en région parisienne. Cependant, nous n’avons pas tout ce que nous désirons dans la vie et il faut savoir avancer.

????????????????????????????????????

Au tout début de la grossesse, j’étais tellement contente de voir que je n’avais aucun symptôme… Sauf que je me demande encore pourquoi je n’ai pas tourné sept fois ma langue dans ma bouche quand j’ai répondu : « Tout va bien à mon médecin! » C’était bien avant! 2 semaines plus tard, j’ai eu les premiers symptômes : se sentir mal, être épuisée et tellement nauséeuse. De plus, mon frigidaire est souvent mon ennemi car j’ai des envies subites sans savoir les réelles raisons. C’est indescriptible et incontrôlable. Bref, j’ai l’impression de ne plus être moi mais une étrangère.

Le plus difficile fut de mentir à mes parents et mes proches. J’ai eu le droit à un appel de ma maman en larmes en me disant : Tu n’as rien à me dire car j’ai un pressentiment ! Impossible de cracher le morceau (surtout au téléphone) car j’avais l’inspecteur à côté de moi. L’envie était oppressante. Ou encore quand mon père est venu chez moi : « Dis donc, j’ai l’impression que ta reprise du boulot est difficile ! » Comment te dire, oui, légèrement !!!

Puis, voilà l’annonce tant attendue. Il était temps car le ventre devenait un peu difficile à cacher. En effet, je rentre encore dans mes tenues mais je suis un peu compressée. J’ai déjà changé quelques tenues de ville pour des tenues de grossesse. Du côté sport, je ne rentre plus dans mes brassières, certains bas de running et bientôt mes maillots de bain!

Bref, je ne vais plus être sur les lignes de départ pour les courses mais ce n’est pas pour autant que j’arrête mes activités physiques. J’ai l’aval de mon médecin traitant et de ma sage femme pour continuer la course à pied. Cependant, je suis entre les deux… Je me questionne encore. Actuellement, je me sens mieux sur mon vélo d’appartement (qui m’ennuie tout de même), la piscine et le renforcement musculaire. Des sports totalement portés où le risque de chute n’est pas à l’ordre du jour. Puis, je me déculpabilise en me disant que la météo est beaucoup moins fun, les journées sont plus courtes et il fait super froid… du coup, l’envie de sortir courir se fait moins ressentir.

Une nouvelle aventure qui s’annonce vraiment surprenante et merveilleuse. Le blog va prendre un autre tournant car je dois faire mes activités d’une manière raisonnable. Malgré mes petits désagréments, je vis pleinement ma grossesse. J’écoute absolument mon corps même si c’est très frustrant de ne rien faire de la journée.

A très vite 🙂

14 réflexions sur “Un petit bébé Panda

  1. de nouveau, je vous souhaite plein de bonheur. J’etais militaire quand j’ai eu ma pépette donc autant dire que le sport, il fallait en faire. Mais ‘ai réduit aussi et j’ai fait beaucoup beaucoup de marche et du coup apres l’accouchement, j’etais a mon poids de début de grossesse ( et puis le regime contre le diabete a beaucoup aidé aussi). Fait toi plaisir, profite de chaque moment, car la vie après la naissance est aussi une vie sportive…. LOL
    Maintenant la mienne a 12 ans et commence a avoir envie de courir avec maman…
    Bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    • Je te remercie! En effet, j’ai vraiment allégé le rythme. Pour le moment, je n’ai pas le problème du diabète ! Je vais prendre un peu plus de temps pour moi car le dernier trimestre est difficile au niveau du sommeil… donc je prends des réserves maintenant 😂😂 C’est super si ta fille partage la même passion que toi 😊 Bonne fin de week

      J'aime

  2. Félicitations ! Moi j’ai arrêté de courir dès la confirmation de la grossesse, car mon gyneco me l’a déconseillé, mais je pense sincèrement que j’aurais pu continuer, vu que j’ai continué les cours en salle, le vélo, le renforcement musculaire… ça fait mal au cœur de renoncer à des dossards, mais si c’est pour culpabiliser ça n’en vaut pas la peine ! Bon courage pour la suite de ta grossesse !

    J'aime

  3. encore félicitations !
    avec mon chéri on essaie aussi d’avoir un bébé.
    Même si c’est à un niveau moindre que toi, je fais de la course à pied et de la natation et je me demande comment je vais concilier sport et grossesse le jour où je serai enceinte.
    ton blog va sûrement être différent mais de voir comment tu as et vas concilier sport et grossesse m’intéresse (même si chaque femme est différente).
    profite bien !

    Aimé par 1 personne

    • Ca va bientôt venir , je l’espère pour toi !!! Nous avons eu de la chance car je suis tombée enceinte rapidement. Pour être franche, je fais BEAUCOUP moins de sport car je suis extrêmement épuisée… 39h de travail par semaine plus 2 h de transport par jour. Du coup, le soir, je n’ai qu’une envie: DORMIR ou simplement me reposer au calme. Pour la course à pied, j’ai couru au début mais voyant qu’après 30 minutes de course, j’enchainais 2h de sieste.. J’ai vite compris qu’il fallait jouer sur d’autres tableaux de bord : vélo d’appartement et piscine. Je n’avais pas imaginé ma grossesse ainsi… mais plus de continuer le running… On ne fait pas comme nous le voulons malheureusement. C’est frustrant.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s