Mon équipement indispensable pour le trail

Petit à petit, je change de terrain de jeux. En effet, je ressens une légère routine dans mes parcours et je ne supporte plus cela. Je m’ennuie à faire toujours le même parcours d’où un manque de motivation. Pour la peine, j’ai décidé de sortir de mes habitudes en allant voir ailleurs. Pour cela, j’ai forcément changé une partie de mon équipement et dû faire quelques modifications. Je ne peux plus me permettre de partir sans rien avec moi, on ne sait jamais si je me perds en chemin. Du coup, je pense qu’il est utile que je vous parle un peu de l’équipement que j’ai avec moi lorsque je pars courir ailleurs qu’en ville.

Les chaussures jouent un rôle vraiment important. La différence avec mes chaussures pour le bitume reste la semelle où l’accroche est très renforcée. De plus, la résistance de la chaussure est augmentée face aux chocs. Une paire stable et sécurisante quels que soient les sols et les dénivelés. Elles doivent être de véritables pantoufles qui m’offrent d’excellentes sensations. En ce moment, je teste différents modèles le temps de bien voir les qualités de toutes. Je préfère prendre mon temps pour faire toutes les distinctions avant de dire mes avis sur les modèles.

Mon équipement pour le trail (18)

Une bonne montre GPS est indispensable. Perdu en pleine nature, voilà comment transformer cette sortie en une véritable galère !!! Par exemple, ma montre forerunner 920XT de Garmin est vraiment géniale dans cette pratique. Bien sûr je vais connaître avec précision ma distance mais je peux aussi me permettre de partir dans des endroits inconnus sans risquer de m’égarer. Mon entrainement se fait en toute sérénité vu que je sais que j’ai toujours l’option « retour au départ ». Je me sens totalement libre pour m’évader. Ce précieux accessoire donne une multitude d’informations pour décortiquer et analyser en précision mes sorties. Si comme moi, vous avez probablement téléchargé le parcours en amont sur votre montre, vous allez suivre votre évolution en temps réel sur la prévision de votre chronomètre et la distance qui reste à parcourir. Si vous hésitez encore pour une montre, je vous conseille de lire mes différents tests : la vivoactive, la forerunner 225 et la forerunner 920XT.

Mon smartphone adoré est toujours avec moi. On ne sait jamais si j’ai un problème en chemin mais bon, personnellement je ne capte pas toujours. D’aileurs, SFR, si tu me lis… Il va falloir faire quelques modifications sur ton réseau car je ne capte même pas chez moi et je ne suis pas dans la campagne profonde. Généralement, mon smartphone ne reste jamais dans ma main car ça me dérange. En effet, au bout d’un certain temps, je sens que mes épaules ne sont pas libres. Vous pouvez prendre un brassard, une ceinture ou le sac d’hydratation.

Mon équipement pour le trail (28)Mon équipement pour le trail (1)

Pour l’hydratation, comme toujours je pars avec ma dose : une bouteille à la main ou ma ceinture oxsitis ( mon test >> et où l’acheter >>). J’avoue que ce n’est pas terrible de porter à la main. Généralement, j’ai l’épaule qui devient lourde et cela déséquilibre ma foulée. Si vous partez pour des longues sorties, je vous recommande de prendre une bonne ceinture afin de mettre vos réserves en eau et en nourriture.  Vous pouvez y transporter vos clés, de l’argent, une couverture de survie, un sifflet et d’autres accessoires grâce aux diverses poches. Voici deux articles où je détaille complétement ma ceinture oxsitis >> ou ma flipbelt >>. Sinon, il y a toujours la possibilité de prendre un camelback qui est un sac à dos. Vous avez un tuyau à pipette pour boire aisément sans se prendre la tête. Depuis peu, j’ai opté pour cette dernière solution qui me convient le mieux.

Mon équipement pour le trail (26)Lorsqu’il fait chaud, je vous conseille de prendre une casquette et des lunettes de soleil. Il n’y a rien de pire que de plisser ses yeux durant 1h! Enfin, je parle pour moi car ça me donne un mal de tête. Maintenant, il y a des lunettes spécialement pour la course à pied qui dégage la buée. C’est quand même plus agréable.

En cas de petite fringale ou de coup de pompe, un ravitaillement est vivement conseillé. Même si je ne le consomme pas, ce n’est pas perdu. Il vaut en avoir trop que pas assez. On ne sait jamais comment le corps va réagir si la sortie demande beaucoup trop d’effort.

Mon équipement pour le trail (28)Mon équipement pour le trail (4)Mon équipement pour le trail (19)Je porte: Débardeur Adidas, Brassière DNAmic de Skins, le short de Skins , les baskets Ultra endurance de The North Face , un bandeau de Nike, les lunettes Adidas et la montre forerunner 920XT de Garmin.

La lampe frontale est nécessaire pour les courses nocturnes. Un modèle léger et performant.  Faites bien votre choix suivant la brillance, la consommation d’énergie, l’efficacité, la durabilité et le coût. Si vous voulez, voici un petit article détaillant ma Tikka RXP de Petzl.

Je vous conseille encore une fois, d’essayer votre équipement lors de votre préparation. Vous allez vite vous rendre compte si celui-ci n’est pas adapté ou vous procure une gêne. Par exemple, lors du marathon de Paris, j’ai eu l’horrible surprise d’un frottement sur le bas dos. Pourtant, je l’avais testé lors de mes sorties longues. Je me suis retrouvée à ne plus pouvoir avancer. J’ai une affreuse cicatrice dans le bas du dos. Votre matériel peut vite devenir un handicap.

Et vous, qu’est-ce que vous emportez avec vous?

A très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s