Le choix de mon vélo

Comme vous l’avez vu sur les réseaux sociaux, j’ai franchi le cap : achat du vélo. WHAT ? Oui, oui. Je ne vais pas faire un triathlon en vélib… même si certains le font.

Mon choix fut très compliqué, il a pris des semaines et des jours de doutes. Un vélo est un investissement onéreux qu’il ne faut absolument pas prendre à la légère. Pour moi, c’est comme choisir une basket de running pour la piste alors que vous allez courir un marathon.

Cube Bikes cross - choix de mon vélo triathlon (6)

J’ai eu la chance d’avoir des personnes qui m’ont conseillé dans mon entourage mais aussi sur les réseaux sociaux. Certes, je pense avoir un peu déçu mon oncle mais bon… il ne va pas m’en vouloir longtemps.

Quand on dit triathlon, nous pensons toujours vélo de route. Sauf que c’était ça mon problème. Je ne voulais pas d’un vélo de route et me faire que des parcours près des voitures. Ce n’est absolument pas la pratique que je recherche. Certes, je veux faire une ou des épreuves en cyclisme MAIS ne surtout pas subir ma préparation pour faire comme la généralité.

Pourtant j’ai des souvenirs très lointains de mes grands-parents qui faisaient des balades en vélo de route. Je ne sais plus si j’étais avec mon vélo. Par contre, j’ai énormément de souvenirs concernant mon grand-père paternel avec qui nous faisions beaucoup de vélo sur les bords du bassin d’Arcachon. Bon, quelques fois, je faisais ma crise de pré adolescente. Avec beaucoup de recul et d’années plus tard, je me dis qu’il avait raison et que le cadre était vraiment exceptionnel pour cette activité. C’est une région où il y a énormément de pistes cyclables, ça serait bête de ne pas en profiter si vous êtes dans le coin.

Cube Bikes cross - choix de mon vélo triathlon (10)

J’ai surpris les personnes et pourtant je n’ai pas caché les choses. Je suis une débutante qui n’y connait ABSOLUMENT rien en cyclisme : monter le vélo, changer un pneu et l’entretenir. Quand j’étais petite, c’était mon père qui s’en chargeait. Dorénavant, à 300km de chez moi, je dois me débrouiller comme une grande (ou presque)!

Pour la course, je n’arrivais pas à me projeter à faire avec les moyens du bord. Une location avec une préparation sur un vélo d’appartement, c’est peu crédible. Ce n’est que mon avis personnel.

Je n’ai pas effectué des folies au niveau de l’équipement car je pars du principe que nous sommes tous à la même enseigne. Le vélo est réellement le plus coûteux avec la combinaison néoprène. Ce n’est clairement pas le meilleur vélo qui est à l’image d’un triathlon. Et alors ? Il faut choisir son équipement en fonction de ses attentes et ses besoins. Nullement pour faire comme les autres ou faire bien. Ce n’est pas parce que j’ai un blog et une présence sur les réseaux sociaux que je dois forcément faire mon triathlon avec un équipement qui ne me représente pas

Il est neuf et très confortable. Grâce au montage par le magasin spécialisé AJP de Noisy Le Grand, je me sens totalement en sécurité dessus.

Je n’ai pas de pédales automatiques, il parait que c’est très pratiques. A l’heure actuelle, je pense opter pour mes Sayonara 3 de Mizuno ! Haha ! Quelle surprise ! Enfin, c’est mon raisonnement mais je pense que si les pédales automatiques existent, c’est pour de bonnes raisons. Pour le moment, je ne cherche pas la performance. Je souhaite vivre cette course comme une débutante afin de ne pas bruler les étapes. De toute manière, je ne suis pas certaine d’en avoir le niveau pour les mériter.

20160406_14221620160412_170103

Vélo : Cross de la marque Cube Bikes >>

Lunettes de soleil: Adidas >>

Veste : Adidas

Corsaire: Nike >>

Baskets : Wave Rider 19 Mizuno >> et mon test >>

Chausettes : Thyo >>

Je suis une débutante avec peut-être une envie de continuer dans ce domaine. Je souhaite voir si le milieu du triathlon me plait… si j’accroche à ce triple effort. Si c’est le cas, je compte participer à des petites courses près de chez moi. J’ai donc effectué le grand saut en achetant un vélo qui me permet d’accéder raisonnablement à cette pratique. C’est un bon moyen pour me mettre au cyclisme et de profiter de mon smouk’bike comme moyen de transport pour les petites courses ou les promenades avec les copines.

Mon objectif est de finir dans le temps donné pour ne pas être éliminée. L’achat de ce vélo vient augmenter mon ambition de m’entrainer convenablement pour obtenir un résultat normal. Je vais apprendre à faire du vélo en extérieur et allonger les distances de mes sorties. Une de mes priorités reste l’enchainement des différentes épreuves avec les transitions à gérer. C’est réellement la partie qui me stresse le plus.

J’ai juste voulu mettre toutes mes chances de mon côté pour vivre ma course pleinement. Je ne vise que le plaisir et non la performance. Mon choix été vite fait. Plus tard, je vais voir pour m’améliorer. Je ne dispose peut-être pas du vélo de route mais le mien me semble largement suffisant pour démarrer et prendre mon pied !

Il est important de souligner que c’est une pratique sportive très onéreuse. Je peux même pousser le bouchon en disant du LUXE. En participant à cette course, j’ai voulu montré que nous pouvons nous en sortir avec très peu de matériel sans faire la star. Du moins, je l’espère…. Sinon, je suis mal :p

Je ne juge nullement les personnes qui acquièrent dès le départ un vélo de course. Nous avons tous une façon d’analyser nos propres besoins. Il faut juste accepter les choix des autres. Ce n’est pas forcément mauvais. Je suis entièrement consciente que mon triathlon va être plus complexe vu le poids de mon 2 roues. Mais qui a dit que je voulais faire une performance chronométrique? Pas moi! Il semblerait que je sois courageuse. Je veux juste me sentir à l’aise pendant toute ma préparation sur des parcours qui me donnent envie. S’infliger une préparation qui ne me convient pas, ce n’est pas pour moi.

J’espère que cet article vous plaira.

A très vite 🙂

7 réflexions sur “Le choix de mon vélo

  1. J’ai pas su faire mon choix, j’en ai 3 : route (pour le tri et l’entrainement), fitness (pour tous les jours) et le petit dernier le vtt (par caprice).
    Pourquoi les gens te disent « whaaaaaaat un vtt pour un tri?? », bah parce que quand tu jongles avec les différents types, tu vois clairement la différence. cette semaine sur un parcours de 11,5 km (velo taf où j’alterne velo route et vtt) pour moi ce fut 5 à 6 mn de différence entre les 2, et dans les montées j’en ai 2 plutot raides, aie aie. Si tu ramènes à 40 km…
    bon là paris c’est ultra plat donc déjà pas la souffrance des pentes.
    Pour les pédales auto… il faut ouais mais bon ça chacun les sent comme il veut. je les avais l’année dernière à contre coeur, et cette année j’ai tétanisé.Dimanche je serais sans doute la seule personne sans pédale auto au half ironman (m’en fiche au moins je me sens mieux).
    Et une chose est sure , le triathlon est un sport vraiment de luxe : prix des dossards, matériel, déplacement (nécessitant souvent une voiture) et donc hébergement

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire. Je pars du principe qu’il faut faire selon nos envies et non pour faire comme les autres. Certes, je vais perdre du temps… mais vu que je vise pas un chrono, cela ne me perturbe pas plus que ça. J’aime tellement mes sorties hors de la route que j’ai du mal à m’imaginer faire que de la route. Du moins, pour le moment. Les pédales automatiques, ce n’est pas encore à l’ordre du jour. Je veux faire mon triathlon comme une débutante et savourer les petits plus après. Si on a le must dès le départ, on ne sait pas se contenter du minimum. Tu as raison de faire comme tu le sens. Je risque d’être la seule sans vélo de course mais je vais prendre mon pied! Hihi! Je te souhaite une excellente course pour Dimanche 😚😚😚

      J'aime

  2. Je me suis retrouvée confrontée au même choix que toi! Je me lance dans le triathlon (mon premier dans une semaine j’ai trop la trouille haha) et mon dernier achat et celui qui m’a demandé le plus de réflexion a été mon vélo!

    J’ai repris le vélo petit à petit avec mon copain (qui est un triathlète aussi et qui fait beaucoup de cyclisme et rando VTT l’hiver) en commençant par des balades sur le ravel en VTT (je bosse chez Decathlon donc j’avais su en avoir un en test une ou deux fois) puis j’ai eu le VTT du cousin de mon copain (un Specialized, une assez belle machine) avec des cales où j’ai appris à rouler avec cales sur le ravel!

    Puis je me suis dit qu’un vélo de route ne serait pas de refus! Débutante complète en cyclisme je me dis que ce serait déjà un plus pour gagner du temps d’avoir un vélo de route et pas un VTT! J’ai décidé d’investir dans un vélo Btwin! Beaucoup vont dire que c’est de la merde parce que ça vient de chez Decathlon mais franchement j’ai une garantie à vie, du Shimano 105, un design et des couleurs qui me plaisent et un poids tout a fait correct + mes réductions en tant qu’employée je n’aurais pas trouvé mieux ailleurs!

    Finalement j’ai appris petit à petit, d’abord en faisant des sorties avec mon copain, de plus en plus longues et puis toute seule! Ce n’est pas évident mais je pense que le Triathlon au delà de se dépasser dans les entrainements c’est aussi sortir de sa zone de confort! Après chacun doit clairement le faire à son rythme et pour soi!

    Tu as tout a fait eu raison de prendre un VTT si tu te sens mieux avec! Après tout c’est toi qui fait ta course, pas les autres! Et je suis pratiquement sure que tu ne seras pas la seule à le faire en VTT (et quand bien même, l’importance c’est de le faire :p)!

    Bon courage pour ta course et tes entrainements et au plaisir de te lire!!!

    J'aime

    • C’est vrai que ça aide d’être dans le mag 😉
      Pour le moment, je ne regrette pas mon choix car je savoure tellement mes sorties dans la boue 😂😂😂 Peut-être qu’une fois sur le parcours, je vais vouloir prendre de la vitesse et regretter… Mais j’ai des doutes. Je pars tellement dans l’optique de simplement le finir en prenant que du plaisir… sans me soucier d’une préparation exemplaire! J’ai du mal à me faire souffrir lors de mes sorties… ma fréquence cardiaque monte peu… je cherche tellement à me sentir à l’aise pour ne pas être stressée le jour J… que je ne suis pas dans l’optique d’augmenter le rythme. Bon courage pour ton premier tri 😊😊😊 j’ai hâte d’avoir ton retour d’expérience 😉 à très vite

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s