Ma paire de Wave Sayonara 3 de Mizuno

Après les Wave Sayonara 2, me voici avec la 3eme génération de ce modèle de Mizuno : les Wave Sayonara 3. J’ai beaucoup utilisé ma paire de Sayonara 2, et j’en étais vraiment conquise à la fin.

Sayonara 3

Même si j’ai des paires venant d’autres marques, je suis vraiment bien dans mes paires de Mizuno. Je regarde un peu ailleurs, pour ne pas me focaliser que sur une seule marque. Mais, je ne me force JAMAIS à courir avec une paire qui ne me convient pas. J’aime beaucoup tâter le sol avec des baskets qui sont agréables et confortables. Je veux satisfaire ma foulée et les besoins de mes petits pieds. L’esthétique ne suffit pas pour répondre à mes attentes.

Dès la première foulée, je suis étonnée par les bonnes sensations que je ressens. Par sa souplesse, on obtient un fort dynamisme surtout lors des séances dédiées à la vitesse (fractionné). J’adore les mettre lors de mes sorties spécifiques pour être vraiment dans mon élément.

Cependant, j’aime beaucoup ce nouveau design très épuré et très féminin. Le mariage des couleurs me plaît beaucoup. Cette nouvelle génération de Sayonara est vraiment très réussie. J’espère que la marque Mizuno ne va pas se mettre à faire des baskets au design simpliste.

Sayonara 3 (16)

Sur ce nouveau modèle, les lacets ont connu un petit changement : ils sont devenus plats et larges. Je suis assez surprise par ce choix vu que je n’ai jamais de soucis concernant les lacets qui se défassent. Peut-être que le double nœud aide beaucoup :).

La tige Airmesh ultrarespirante contribue vraiment à l’excellent confort global de la chaussure. Le mesh est extensible permettant une réelle souplesse durant l’effort. Lors de l’impact, c’est plus mou à l’avant du pied. J’aime énormément cette sensation qui est très personnelle. Je n’ai plus besoin de démontrer cette qualité que je retrouve sur toutes mes paires de Mizuno. L’absence de couture permet de ne pas avoir des magnifiques ampoules aux pieds.

Je suis surprise par ce changement de design qui est effectué par la modification du mesh. C’est vraiment un aspect que j’avais apprécié dans la précédente paire. Je la trouvais très originale. Il semblerait que ce changement soit dû à des trous … Je n’ai jamais eu ce problème sur toutes mes baskets. Quand on prend soin de ses baskets… elles sont beaucoup moins fragiles. Mizuno propose des produits de très bonne qualité. Même avec ce nouveau mesh, cette paire semble vraiment solide.

Une fois aux pieds, je constate que le chausson est encore plus confortable que celui de la  Wave Sayonara 2. Mes pieds trouvent parfaitement leur place. Je me sens maintenue au niveau de mes chevilles. Dotée de la plaque Wave que je ne présente plus ainsi que toutes les technologies habituelles de la marque Mizuno, nous savons vraiment à quoi nous attendre. Un véritable amorti qui redonne un élan de dynamisme avec une foulée fluide et un déroulé de mon pied naturel.

Il semblerait que cette nouvelle génération soit un peu plus lourde. Contre toute attente, une fois portée, je les trouve vraiment plus légères. En action, une belle sensation de légèreté durant toutes mes séances. Ce modèle me semble vraiment destiné à faire des séances avec des changements d’allure. En effet, la relance est efficace et aisée. Ma foulée reste stable et légère.

Sur cet article, je porte : La tenue :  des bandeaux de Nike >>, Un T-shirt à manches longues Adidas, une veste impermalite de Mizuno, des chaussettes de Thyo, un collant de Nike >> et la montre garmin forerunner 920XT >>. Pour les baskets:  les Wave Sayonara 2  >>  et les Sayonara 3 >>.

Lors de ma préparation pour le marathon de Paris, la Wave Sayonara 3 est ma partenaire pour mes diverses séances de vitesse. Elle s’adapte autant sur la piste que sur la route. Ce modèle ne me convient pas pour des sorties au-dessus du semi-marathon. Je préfère opter pour la Wave Rider qui offre un amorti bien plus présent. C’est pour cette raison, que cette paire ne sera pas à mes pieds lors du marathon de Paris.

Au niveau de l’adhérence, même avec du gel ou de la pluie, c’est bien au rendez-vous. En accélérant, je ne me questionne pas. Je n’ai pas la crainte de glisser car la chaussure suit parfaitement.

C’est un modèle très réussi qui contribue à ma préparation. Je prends que du plaisir à courir avec cette chaussure flexible autant sur route et chemins. Je savoure ses qualités de dynamisme surtout lors de mes séances de fractionnés.

Je tiens toujours à le redire, la marque a une spécificité : l’avant du pied large. Une qualité que j’apprécie et qui reste vraiment très personnelle. De plus sa spécificité Wave plait ou non.

Sayonara 3 (15)

Je ne suis jamais déçue par la marque. J’ai eu quelques difficultés avec la Sayonara 2 comme mes GT 2000 car j’étais vraiment épuisée. Mais après une bonne récupération, je m’aperçois que je prends vraiment du plaisir à courir avec mes baskets. Comme quoi, il faut déceler les petits signes que votre corps vous envoie.

Toutes mes paires ont un niveau de durabilité excellent. Pourtant, elles servent énormément. Je n’ai jamais eu d’usure prématurée comme le tissu qui a un gros trou. Il faut prendre soin de ses chaussures pour qu’elles tiennent dans le temps. Une paire de running, cela vaut un certain prix, elle mérite d’en faire bon usage.

Par ailleurs, je n’ai jamais testé la Sayonara 1 donc je ne peux pas constater les changements entre les 3 générations. Je n’ai rien à ajouter de plus, sauf de lire l’article au sujet de la Wave Sayonara 2 >> .

La Sayonara 3 est mon allié pour mes entrainements par sa légèreté et son dynamisme. Un excellent produit pour mes séances à forte intensité : seuil et fractionné. Ma foulée reste naturelle sans une sensation de saccadé. Je la conseille pour des courses de vitesse comme un bon 10km comme un semi-marathon en mode fusée. Elle peut-être l’arme idéale pour vous amener jusqu’à votre RP tant rêvé.

Autre bon point, cette Sayonara 3 n’est pas qu’une bombe du bitume. Elle possède un prix de 125 euros, un prix bien plus abordable que les Wave rider 19. La paire est disponible dans différents coloris, c’est à vous de choisir ;).

Une bonne paire de Mizuno pour préparer dans les meilleures conditions possibles mon marathon de Paris. Pour moi, c’est le meilleur compromis entre qualité, excellent confort et bon amorti.

Je remercie ma photographe préférée, ma copine, mon ancienne collègue LC² Photographies qui m’offre toujours un petit shooting génial <3. Mais aussi mon mari qui en a un peu marre quelques fois de me prendre en photo :p .

Et vous, qu’est-ce que vous privilégier dans une paire de baskets : amorti, design, légéreté, confort, maintien, souplesse ?

A très vite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s