Mon métier: Codeuse LPC (Langue française Parlée Complétée)

Je pense qu’il est tant que je vous parle de mon métier : Codeuse LPC. Quand je dis le nom, on me demande souvent si je suis une machine. Je vous arrête tout de suite.

Je suis une professionnelle spécialisée dans le domaine de la surdité. J’accompagne essentiellement des enfants et adolescents dans le cursus scolaire afin qu’il puisse bénéficier d’une scolarisation ordinaire.

cles-du-code-lpc

Mais je fais quoi ? Je ne reste pas devant l’enfant à faire pot de fleur. Non ! Je transmets tous les messages oraux émis dans la classe par le biais du code LPC (Langue française Parlée Complétée). Ce code est basé autour du visage avec des placements et des configurations de ma main que nous nommons des clés. Son but est de compléter la lecture labiale de la personne sourde. Il est basé sur les phonèmes de la langue française afin de faciliter la réception du message oral.

En gros et plus simplement : C’est un code manuel qui complète la lecture sur les lèvres et rend visible tous les sons de la langue française.

Une vidéo qui explique parfaitement le métier 🙂

Vous n’êtes pas sans savoir que la lecture labiale est vraiment très compliquée car il existe des sosies labiaux. Avez-vous déjà essayé de le faire ? Pour éviter les erreurs, le code permet de les différencier. Nous utilisons souvent cet exemple : Bain, Main et Pain. La bouche est la même dans les trois mots. Vous imaginez un enfant devant cet amas de mots si simples et pourtant qui n’ont pas du tout le même sens.

Cet enfant est épuisé à faire de la suppléance mentale pour mettre du sens à la phrase que nous venons de lui dire. Sur une journée, c’est juste énorme. A vrai dire, un enfant sourd, cela ne se repère pas forcément. Cet handicap commence enfin à percer un peu plus… mais franchement, quelques fois les appareils sont si bien cachés sous la chevelure… que nous ne pouvons pas nous en rendre compte.

J’interviens en classe ordinaire auprès d’un ou de plusieurs enfants sourds. Je code suivant le profil de l’enfant : niveau de langue, niveau d’attention et niveau de décodage. Rien ne sert de tout coder si l’enfant est incapable de tout décoder. Il faut que l’enfant vive entièrement la vie de classe avec ses camarades.

A certains moments, pour la réception d’un message, j’adapte au maximum la longueur ou la construction de la phrase suivant ses compétences. Un enfant sourd a souvent un retard de langage plus ou moins élevé. Il y a des exceptions. Cependant, ce retard est lié à toutes les interactions qu’il n’a pas eu la chance d’avoir si son handicap fut détecté tard. Un enfant entendant accède au langage très rapidement en entendant les conversations autour de lui.

Bref, je ne vais pas faire un roman sur ce sujet très intéressant. Le but de cet article est de montrer un peu mon métier sans trop rentrer dans les détails.

Je tiens également à le dire, je ne suis pas une auxiliaire de vie scolaire (AVS). Je travaille auprès d’un service spécialisé (SEFFS) mais je peux très bien le faire de manière indépendante.

Ce métier est possible en faisant une licence professionnelle de codeur LPC sur une durée d’un an. Elle est disponible à l’université Pierre et Marie Curie de Paris >> ou à l’Université Claude Bernard à Lyon >>.

Si vous souhaitez un peu plus de renseignements, voici une vidéo de l’ANCO

Le code devient également accessible aux adultes depuis quelques années grâce à Isos accessibilité. D’ailleurs, je compte finir avec une petite vidéo de Tina qui est une codeuse fusée sur un fond musical 🙂 Un travail remarquable qui mérite vraiment d’être partagé.

En espérant que cet article, vous a plu. C’est vraiment un thème qui sort totalement du sport mais que j’avais envie de partager.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les demander en commentaire.

A très vite

 

8 réflexions sur “Mon métier: Codeuse LPC (Langue française Parlée Complétée)

  1. Merci à toi pour cette article, lorsque tu parlais de ton métier j’étais persuadée que tu parlais de la Langue des Signes, tu m’as appris quelque chose 🙂
    Quand on voit les différentes vidéos, cette LPC a l’air plus « accessible » que la Langue des Signes, cela se rapproche de notre système de combinatoire (enfin j’ai l’impression!) Bravo à toi ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s