J’ai testé: L’aquabiking, faire du vélo dans l’eau

Depuis un moment, les activités dans le bassin aquatique plaisent énormément. En effet, elles sont reconnues pour avoir des effets positifs sur le corps mais particulièrement au niveau des jambes.

En recherchant des piscines pour prendre mes diverses photos, j’ai demandé auprès des établissements de mon département d’origine : La Normandie. C’est simple, dans ma ville, j’attends toujours une réponse de la mairie… Donc j’ai décidé d’élargir mes possibilités au maximum.

La piscine d’Hérouville Saint Clair m’a contacté pour me donner une réponse positive et m’offrir une initiation à un cours d’Aquabiking. Une activité que je n’ai jamais testée. J’étais un peu sceptique de ce concept qui allie le vélo et l’hydromassage.

Les bénéfices de cette activité sont l’effort cardio, le drainage permettant la réduction de la cellulite et l’amélioration de la circulation sanguine. En effet, le mouvement de l’eau apporte un massage drainant constant permettant de détruire la cellulite. C’est la bonne solution pour tonifier ses jambes d’une manière ludique avec ses copines.

Hop, le maillot enfilé, je chausse les chaussons, je place mon vélo dans l’eau je règle le niveau de ma selle et c’est parti pour pédaler au rythme indiqué durant 45 minutes. Je regarde autour de moi, je suis la plus jeune. Bon, autant vous dire que je ne sais pas si les jeunes ont trop fait la fête à Noël mais elles ne sont pas au rendez-vous. Je pense que le public est large. Je ne reste pas sur cette vision car c’était une période de l’année très creuse.

La personne qui anime la séance nous motive au maximum sur son vélo en face de nous. Je suis légèrement malade depuis 3 jours, autant vous dire que c’était mal parti. Cependant, même si je ne connais personne dans ce cours collectif, je sens une atmosphère très conviviale.

Sur un fond musical, nous faisons de l’interval training avec une variation de nos manières de pédaler. Au début, j’étais un peu perdue car toutes les filles connaissaient les positions … mais pas moi ! J’ai vite pris mes repères. Il fallait que je mémorise rapidement les mots clés, je ne suis pas très forte pour les activités sportives qui combinent synchronisation bas et haut du corps.

Les muscles inférieurs (cuisses, fessiers) sont les plus sollicités, mais le travail est souvent complété par de petits exercices d’aquagym avec le haut du corps. Autant vous le dire, je ne suis pas du tout un exemple à suivre quand il s’agit de synchroniser.

Screenshot_2016-01-15-08-07-55[1]

On n’a pas juste « pédalé » pour le fun ! Nous avons enchainé les exercices variés sous les encouragements du coach et sous la musique rythmée. Go le sprint, la position en arrière, en danseuse…

J’ai considéré cette séance comme de la récupération active vu que j’étais en période de relâchement durant les fêtes. J’ai bien senti les efforts sur mes cuisses et sur le cardio. Sans m’en rendre compte, j’ai bien transpiré ou c’est peut-être la combinaison fièvre-sport. Petite tête comme je suis, je n’avais pas une bouteille d’eau avec moi. Je note que les sensations de pédalage sont largement différentes de celle que je ressens sur mon vélo d’appartement. Je n’ai pas ressenti la résistance exercée par l’eau qui demande beaucoup plus d’énergie. En effet, la sensation d’effort est diminuée grâce à l’immersion dans l’eau.

A la fin de cette séance, j’avais les jambes si légères alors que j’ai sollicité la totalité de mes muscles. Une nouvelle découverte qui me soustrait mes idées reçues. Une bonne sensation de bien-être était présente tout le reste de la journée. Je ne me suis pas fait violence mais ce n’est pas pour autant une activité pour les « vieilles ». Pour les filles qui souhaitent reprendre une activité sans risquer de se faire mal, je trouve que c’est la solution idéale. On combine un effort cardio en limitant les chocs sur les articulations avec une tonification des jambes. L’exercice est irrégulier, cela permet de varier totalement l’entrainement en combattant l’ennui.

Pour clôturer la séance, nous avons effectué quelques minutes de récupération et d’étirements pour éviter l’arrêt brutal. Puis, nous rangeons le matériel comme des bonnes élèves. Une bonne douche chaude pour se sentir parfaitement bien. Je suis sortie avec ce sentiment de m’être bien dépensée en étant relaxée.

J’ai adoré le prêt des chaussons même si je pense que ce n’est pas très hygiénique. Je n’avais pas envie de payer pour une unique utilisation.

Screenshot_2016-01-14-17-42-03[1]

Les tarifs sont très variables selon le lieu et la formule. N’hésitez pas à prendre des renseignements auprès de plusieurs établissements avant de vous décider.

Qu’attendez-vous pour vous jeter à l’eau ?

Une réflexion sur “J’ai testé: L’aquabiking, faire du vélo dans l’eau

  1. J’ai l’impression que tu es tombée sur un excellent coach qui sait mobiliser pendant les séances aussi bien le haut du corps que le bas. Bonne pioche, parce que ce n’est pas toujours le cas dans les cours d’aquabiking. Bon sport !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s