Mon vélo d’appartement

Pour compléter la course à pied, il y a 2 ans, j’ai acheté un vélo d’appartement. C’est un sport d’endurance porté qui est une bonne alternative pour garder une activité physique régulière. En ce moment, c’est la bonne période vu qu’il fait froid et nuit tôt. Je l’utilise quand je n’ai pas assez de temps pour me rendre à la piscine. J’ai un gros problème avec ses horaires. Je n’arrive pas à trouver le moment idéal qui correspond à mon planning.

Quand je décide de faire une séance sur mon vélo d’appartement, j’y vais vraiment à la cool devant un bon épisode d’une série. Je fais un réel réveil musculaire dynamique sans être essoufflée. II m’arrive de faire quelques accélérations pour rendre la séance plus dynamique. Je suis à un rythme qui me convient en aérobie. Je vous recommande de faire la même chose. Il faut absolument garder cette notion de plaisir quand on fait du sport. A moins de vouloir faire une carrière de sportif, ce n’est point mon cas. Je fais du sport pour avoir une bonne hygiène de vie et me faire plaisir quand je pratique. Mon objectif est de puiser dans ma masse grasse, de tonifier mes jambes en douceur et d’entretenir la souplesse articulaire.

20151130_164122

Le vélo d’appartement apporte de nombreux bienfaits pour notre silhouette sans forcément pédaler comme une dingue. Entre le renforcement des jambes et de la sangle abdominale, des capacités respiratoires et cardiaques ainsi que la circulation sanguine, vous voici en meilleure santé. Il n’y a rien de plus à faire que le vélo d’appartement pour pratiquer les 30 minutes d’activité physique recommandées au quotidien. En plus, c’est à domicile, il suffit de s’installer devant votre écran et le tour est joué.

C’est une sacrée économie par rapport à un abonnement dans une salle de sport. C’est l’idéal pour commencer le sport en douceur et sans le regard d’autrui. On retrouve une bonne condition physique sans se comparer. Il permet de décompresser de la journée de travail et d’éliminer le stress.

Avoir son propre vélo d’appartement comportent de nombreux avantages. Je débute déjà par l’hygiène, je n’ai pas la transpiration des autres utilisateurs. Certes, en salle, il y a des produits pour nettoyer mais je n’aime vraiment pas. De même que j’ai pas cette sensation de gêner quelqu’un car il attend son tour. Bref, C’est vraiment des choses qui ne me donnent pas envie de retourner dans une salle de sports.

Le vélo est un excellent complément à la course à pied pour récupérer ou juste être considéré comme du renforcement musculaire. J’opte pour un plan d’entrainement de 3 à 4 séances en course à pied afin de suivre mon nombre de séances fixes. Ensuite, je fais selon mon planning et mes envies pour les activités complémentaires. Généralement, j’utilise cette séance pour compléter la course à pied.  Pour travailler mon aérobie, je fais une séance plus longue avec une allure très faible. Je trouve que cela me sert de décrassage au niveau des jambes.

Mes séances sont prévues le lundi et le vendredi soir, après la sortie longue du dimanche ou ma séance de fractionné afin de bien récupérer. En effet, l’absence des ondes de choc facilitent la récupération.

?

Je ne me suis pas ruinée dans mon achat (100 euros). J’ai pris le modèle le moins cher vu qu’il était en promotion. Ce n’est pas le haut de gamme mais il tient parfaitement la route. Un vélo pliable très confortable. La selle est réglable en hauteur et est rembourrée. Sur les poignées du guidon il est même capable de me fournir mes pulsations cardiaques grâce à des capteurs tactiles sur le guidon. Je ne le trouve pas très fiable donc j’utilise le ceinture. J’utilise toujours l’une de mes montres. L’ordinateur de contrôle permet de voir la vitesse de pédalage, l’intensité, le temps de pédalage, les calories dépensées. Je regarde essentiellement la distance.

Afin de pédaler sans se soucier, les pédales sont assez larges pour s’adapter à mes pieds. J’ai une sangle pour bien caler mes pieds.

Au niveau de l’entrainement, mon vélo me propose 8 niveaux de résistance  pour adapter la dureté de l’effort. Je préfère faire un entrainement en douceur mais vous pouvez toujours faire du plus intensif. Ceci se fait dans le silence.

J’ai effectué mon choix surtout pour l’aspect taille et le côté pliable. Mon appartement n’est pas si grand que ça; Je n’avais pas envie d’avoir un vélo envahissant mon salon. Il est facile à monter et à déplacer.  Il est résistant et supporte très bien le pliage et dépliage que je lui fais faire. Un vélo d’appartement très compact qui m’offre une entrainement efficace à domicile.

Ce sport permet de diminuer les risques de traumatismes au niveau des articulations et du dos. Je sens aussi que mes quadriceps travaillent énormément lorsque je pédale. Je l’intègre le plus souvent avant une séance d’aérobie pour ne pas avoir les jambes lourdes lors d’une séance de fractionné. Cependant, j’ai beaucoup moins cette sensation de jambes lourdes vu que mon corps est habitué.

Il est important de se situer par rapport à son investissement. Selon votre pratique, vous devez vous retrouver dans l’une des 3 catégories suivantes :

Pratique occasionnelle : 1 à 2 fois/semaine (environ 1 heure d’entraînement)

Pratique régulière : environ 3 heures d’entraînement par semaine

Pratique intensive : au delà de 5 heures d’entraînement par semaine

Ensuite, il faut prendre d’autres critères liés au vélo en considération. Tout d’abord, il est conseillé de choisir un vélo vous offrant une facilité et un confort de pédalage. Il est toujours possible de les tester dans les enseignes avant votre achat. Pour votre confort d’assise, le mieux est d’avoir une bonne selle qui ne fait pas mal quand on pédale. La selle doit être réglable en hauteur et si vous le souhaitez en profondeur. C’est des détails importants pour vous mettre dans une position aisée.  Si vous ne possédez pas une ceinture de fréquence cardiaque, vous pouvez acheter celui qui possède des capteurs de pulsations tactiles au guidon. Cependant, je précise que les données sont approximatives et beaucoup moins précises qu’une bonne ceinture.

Comme je le dis plus haut, certains modèles sont pliables. Il ne prend pas de place une fois replié. C’est tout à fait adapté pour les petits espaces pour un bon rapport qualité-prix. Le mien se déplie et plie facilement. Je le déplace avec l’aide des roulettes permettant d’aller n’importe où.

20151130_165921

Malheureusement, la course à pied a tendance à faire des ravages sur nos articulations prématurément. Je souhaite courir le plus longtemps possible. C’est pour cette raison que je diversifie mes pratiques avec des sports sans onde de choc.

Je l’avoue, je rêve d’avoir un véritable vélo pour l’utiliser comme moyen de transport lorsque je dois chercher mon pain. C’est beaucoup  plus écologique d’où mon souhait de l’enfourcher au quotidien pour mes déplacements. Quelques fois, c’est beaucoup plus rapide qu’en voiture ou en bus. Bref, le bon compromis pour pratiquer une activité physique au quotidien. Je m’imagine très bien être une adepte avec mon petit panier et mon porte-bagages.

Une bonne excuse pour avoir une meilleure hygiène de vie en alliant un petit geste écolo. J’ai la chance d’avoir une ville qui a des pistes cyclables et aménagées qui facilitent la pratique.

Surtout n’ayez pas peur de varier les activités. C’est l’appareil idéal pour une utilisation en intérieur. Je ne gène pas mon mari, je regarde mon épisode d’une série et je pédale.

Pédalez, pliez, rangez… et recommencez ! Espace minimum, effet maximum !

A très vite.

9 réflexions sur “Mon vélo d’appartement

  1. Quand je pense qu’on avait un vélo d’appartement il y a un an avec mon chéri et on l’a mis au grenier chez ma grand mère faute de place… Mais maintenant qu’on a déménagé et en lisant ton article ça me donne envie de le récupérer ! On pensait prendre un elliptique aussi à un moment… Histoire de pouvoir se dépenser quand on a pas le temps d’aller courir et surtout comme tu le dis pour éviter les traumatismes articulaires répétés de la course à pied, pouvoir faire du cardio en ayant moins peur de se blesser… Je pense que je vais en toucher deux mots à mon chéri hihi ça serait pas une mauvaise idée sachant qu’on possède déjà le matériel 🙂

    J'aime

    • En effet, si tu as déjà le vélo , c’est bête de ne pas en profiter. Je trouve que c’est un bon compromis pour garder le rythme en hiver. Le but est de varier les activités et ne pas faire QUE de la course à pied. Je ne trouve pas ça très bon pour nos articulations et je ne compte pas avoir des problèmes à 50 ans !!!

      J'aime

  2. Merci pour ton post. J’ai déjà essayé le vélo d’appartement devant des séries ou un film, mais je perdais souvent mon rythme. Comment arrives-tu à bien gérer tes séances ? Tu regardes quel type de programmes (comédies, action, etc. ??) ? Moi j’avoue que j’ai renoncé aux écrans quand je pédale et ai opté pour la musique (en gros la même playlist que lorsque je cours).

    J'aime

  3. Merci pour cet article, je cherchais justement un article sur ça ! Pourrais-tu m’indiquer les références de ton vélo d’appartement s’il te plait ? Merci d’avance !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s