La montre Garmin Forerunner 920 XT : En running

Depuis Juin, j’ai une toute nouvelle montre qui m’accompagne un peu partout : La Garmin Forerunner 920XT que vous avez vu sur mon instagram. J’avais vaguement présenté cette montre sans aller au plus profond de ses compétences (C’est par ici). Mon souhait était de faire un test soigné et complet. Il était temps qu’il arrive.

Après des nombreuses recherches, j’étais coincée avec ma montre TomTom multisport cardio qui ne me permettait pas de personnaliser mes séances en fractionné, les transitions ou encore le manque d’informations précises sur la plateforme. J’ai eu le cœur déchiré en m’apercevant des limites de ma TOUTE première montre. Ma véritable première grosse acquisition dans ma pratique de la course à pied. Un an plus tard, je suis passée chez Garmin. Mon mari récupéré ma montre tomtom, je n’avais pas besoin de me séparer de ma montre.

La montre garmin forerunner 920XT avait la réputation de faire le bonheur de tous les triathlètes et des sportifs multisports. Je n’ai pas mis longtemps à découvrir toutes ses fonctionnalités. Encore moins, pour ses outils d’analyse permettant d’examiner toutes mes sorties avec une précision incroyable. Sa plateforme Garmin connect est vraiment une source grandiose pour accéder à toutes les informations nécessaires à la progression. J’ai vite oublié ma séparation avec ma montre tomtom en pouvant programmer mes entraînements comme je le souhaite avec des possibilités inimaginables.

J’ai décidé de débuter par la fonctionnalité de la course à pied pour répondre au maximum à vos questions. Les possibilités sont tellement larges que mon article va être long.

WP_20150829_14_08_22_Pro__highres

Au niveau de l’esthétisme:

Tout d’abord, je constate un écran large offrant une grande lisibilité. La présentation des données est optimisée. Il est possible de mettre le fond en noir ou en blanc en fonction de votre préférence. Que ce soit sous les rayons du soleil ou la nuit, je peux lire très rapidement les données. La nuit, j’active le rétro-éclairage qui apporte une lisibilité parfaite. Personnellement, j’ai opté pour un film protecteur sur l’écran. J’ai eu la malchance de retrouver une rayure sur l’écran de ma montre Tomtom. Dorénavant, je protège tous les écrans de mes produits.

Elle est très confortable et légère malgré son aspect imposant sur les photos. A l’utilisation, elle reste très agréable. La montre reste très souple et se positionne correctement à mon poignet. Le bracelet ne semble pas fragile. Si elle peut paraître lourde, ce n’est pas du tout le cas une fois au poignet.

Je suis un peu déçue par toutes les marques qui reprennent toujours les mêmes coloris. Nous retrouvons un modèle noir/bleu et rouge/blanc. Sur ce modèle, il n’existe pas des bracelets à moduler selon notre envie. C’est bien dommage.

Quelques informations sur l’utilisation:

La Garmin 920XT propose une interface très simple pour s’y retrouver en peu de temps. Je n’ai pas eu besoin de lire le manuel pour trouver son fonctionnement. La prise en mains se fait naturellement. J’aime beaucoup l’aspect des dessins pour représenter les activités. Je trouve que c’est beaucoup plus agréable même si ce n’est qu’un détail.

Pour chaque activité, je retrouve la multitude des champs de données que j’ai sélectionné au préalable. On a énormément de choix : vitesse, temps, distance, fréquence cardiaque et zones de fréquence cardiaque, vitesse ascensionnelle, dénivelé, altitude, heure…

Sur mes différents écrans, j’ai toujours pris 4 champs de données par écran. Les informations sont lisibles du fait de la taille propice de l’écran. La lecture se fait rapidement sans devoir froncer les sourcils. Je n’ai plus besoin d’appuyer 10 fois pour aller sur toutes les informations que je désire.

Elle possède 6 boutons disposés sur les côtés de la montre. Ils permettent d’accéder aux fonctionnalités et de naviguer au sein de la montre. Ils sont faciles à manipuler même lors d’une activité.

WP_20150829_14_20_45_Pro__highres

Comment elle se différencie de la concurrence?

Garmin IQ permet de personnaliser la montre comme je le souhaite. Les applications, les cadrans, les widgets sont directement envoyés sur la montre via l’application garmin connect. Je peux avoir des nouveaux cadrans d’horloge plus sympa les uns que les autres. J’essaie de prendre que l’essentiel pour ne pas me disperser. Je ne souhaite pas me compliquer la vie. L’essentiel est d’accéder aux informations importantes.

La montre forerunner 920XT n’est pas qu’une montre sportive, elle est aussi une montre connectée. En la couplant avec mon smartphone via le bluetooth, j’ai toutes mes notifications qui s’affichent sur mon écran et/ou vibration. Cette fonctionnalité est vraiment un point important que la marque Garmin installe sur tous ses modèles. Les plus Geek vont adorés avoir toutes les informations en temps réel.

Pour simplifier au maximum ma vie de sportive, Garmin a mis en place la synchronisation automatique via le transfert sans fil par Wifi et bluetooth.  Je n’ai plus besoin de la brancher à mon ordinateur. Je peux transférer des parcours comme des entrainements. A la fin de ma sortie, je la retrouve directement sur mon compte Garmin connect. La totalité des données sont mises en perspective avec des graphiques très précis et facile à comprendre sur mon smartphone et/ou ordinateur. C’est un très bon outil de suivi.

Le bluetooth permet autre chose : le LiveTrack. Cette fonctionnalité permet à mes camarades de me suivre à distance et en temps réel. Une fois activé, ce mode créer une URL sur Garmin Connect avec une carte Google Maps qui reprend le tracé en direct de la course ainsi que les statistiques temps réel de base (temps, allure, distance, etc.). C’est un peu comme sur certaines applications.

Pour permettre une meilleure précision pour la réception du signal GPS, la montre dispose de la fonctionnalité GLONASS. Celle-ci permet de relier la montre au réseau de géolocalisation Russe. C’est la concurrence du système américain. Comment je sais tout cela? C’est simple, je l’ai appris lors de la dernière présentation des nouvelles montres de Garmin. En activant ce système, je peux avoir une localisation plus rapide et plus précise. Cependant, il est important de vous prévenir que cela consomme davantage la batterie de la montre. Pour le moment, je ne l’utilise pas vu que ma montre trouve rapidement le signal.

Se simplifier la vie jusqu’au bout, la montre forerunner 920 XT propose une gestion sans fil des mises à jour, directement via la connexion wifi. Un message apparait sur mon écran qui me propose d’installer la nouvelle version du micrologiciel. C’est vraiment très pratique. On y prend vite goût, je vais très rarement sur le site web Garmin connect.

En plus, cette montre fait le suivi d’activité tout au long de ma journée. Elle indique le nombre de pas effectués dans la journée, la distance parcourue, le nombre de calorie brûlées et l’analyse du sommeil. Je ne l’utilise plus vu que je porte la Vivoactive au quotidien. Du coup, les données se synchronisent automatiquement. C’est une fonctionnalité qui est de plus en plus recherché quand on débute le sport. Cependant, cette montre n’est pas le public visé mais Garmin tient à mettre le suivi d’activité sur toutes ses montres. C’est le bon compromis d’avoir toutes les informations grâce à un seul produit.

Avec la plateforme Garmin connect, il est possible de suivre l’usure de mes paires de baskets suivant le nombre de km. Je trouve cela vraiment pratique. On ne se rend pas compte de la distance que nous avons pu parcourir avec une paire.

On la nourrit par quel biais?

En manque d’énergie, vous ne pouvez que la recharger via un câble pour ordinateur. C’est un peu compliqué quand on part en voyage sans lui.  C’est tout de même devenu rare.

Même avec le mode bluetooth, je remarque une très bonne autonomie. Je la recharge très peu alors qu’elle est toujours allumée.

WP_20150829_14_19_36_Pro__highres

Et en course à pied alors?

  • La personnalisation de mes écrans:

Comme une montre GPS de running, elle donne les données habituelles: l’heure, la vitesse,  la distance, l’allure , la fréquence cardiaque, les calories et le temps écoulé. Mais, elles peuvent être ciblées suivant vos préférences. Par exemple, je ne parle jamais en allure mais en vitesse. Je préfère que la vitesse instantanée soit sur mon écran .

Suivant le but recherché, les données sont ajustées telles que la distance peut se décomposer en : vitesse instantanée , la vitesse moyenne depuis le départ, la vitesse depuis le début de l’intervalle, la vitesse du dernier circuit ou encore la vitesse maximale atteinte durant la séance.

Sur mes 4 écrans, je me fais plaisir à mettre les informations qui me parlent. Voici les miens:

  1. Chrono – Vitesse moyenne – Distance- Vitesse instantannée
  2. Temps circuit – Vitesse circuit – Distance circuit – Circuits
  3. Fréquence cardiaque instantanée – Zone de FC – FC moyenne – FC % maximale
  4. Calories – Altitude – Temps contact sol
  5. Écran de dynamique de course : Cadence – temps de contact au sol – Oscillation verticale
  6. La carte
  7. L’écran d’accueil de la montre.

Avec sa richesse, il est très difficile de passer à une montre en-dessous. J’ai pris goût à toutes ses possibilités qu’elles m’offrent. Je ne ressens pas le besoin de changer mes écrans car j’y trouve mon compte. Ce choix est complétement personnel et il ne peut pas satisfaire tout le monde. Comme vous pouvez le voir, l’allure n’apparait pas vu que ça ne me parle pas. J’ai commencé la course à pied en parlant en vitesse… j’ai cette habitude. Ce n’est pas une honte.

  • La personnalisation des entraînements : A moi le fractionné sous toutes les formes.

Grâce à la personnalisation de mes séances sur Garmin Connect, je ne fais plus mes entrainements à l’aveugle. Je suis en capacité de faire toutes les sorties imaginables en fonction du rythme cardiaque, de la vitesse, de la durée et j’en passe . En effet, il n’y a pas de limite sur le nombre de séries que nous souhaitons programmer dans une séance d’entrainement.

J’avoue avoir un réel coup de cœur pour ce mode fractionné que j’utilise beaucoup. Pour chaque intervalle, j’ai le droit à des vibrations pour me prévenir. De plus, si je ne suis pas dans la zone désirée, elle sait parfaitement me le dire par un affichage spécifique et une vibration. Lorsque je suis dans la bonne zone, j’ai un message « Vous êtes dans la zone désirée ».

Lors du fractionné, les alertes sonores et / ou par vibration sont vraiment pratiques. En même temps un message s’affiche sur l’écran pour me signaler de ralentir ou de passer à la vitesse supérieure en fonction de mon objectif.

Dés qu’une série est terminée, un écran intermédiaire temporaire s’affiche pour préciser le nombre de séries effectuées par rapport au nombre de séries total à effectuer. Une information importante pour gérer correctement l’effort.

Lorsque je participe à une course officielle, je me fixe un objectif soit sur la distance , la distance et le temps ou encore la distance et la vitesse. Il est possible d’utiliser ses temps records sur mes distances. Pour le coup, un écran supplémentaire s’ajoute avec la distance restante, le temps prévu et si j’ai de l’avance ou du retard sur mon objectif.

20150830_115312Je porte :

Débardeur Puma, un short Nike et une brassière Adidas, la montre forerunner 920XT de Garmin, les baskets Mizuno Wave rider 18 avec le modèle OSAKA et un bandeau Nike.

  • La programmation des entrainements:

Mon programme d’entrainement est enregistré sur Garmin Connect qui se synchronise avec la montre sur ma demande. Je dois envoyer les séances par le biais de mon téléphone.

Au sein de la montre,  je sélectionne la séance de la journée.  Mais si vous avez oublié de l’envoyer sur votre montre et qu’elle est sur votre compte Garmin connect, grâce à l’application de votre smartphone, vous pouvez le faire immédiatement.

  • Le suivi des performances:

Je peux décider de me challenger sur des circuits que j’ai déjà effectué afin de m’améliorer. Lorsque j’utilise cette fonctionnalité, j’ai des indications sonores pour m’informer du temps réel si je suis en avance ou en retard par rapport à mon temps de référence.

  • Le contrôle de la récupération:

Ayant eu des phases de grosses fatigues, je suis heureuse de trouver cette fonctionnalité pour contrôler ma récupération.

Lors des dix premières minutes, la montre estime ma qualité de récupération des séances précédentes. Les messages que j’ai pu voir sont « Vérification de récupération bon « ou » passable »

A la fin de chaque sortie avec ma ceinture HRM, la montre m’indique le temps de repos préconisé avant la prochaine séance. Grâce au temps de récupération conseillé, je prends plus soin de moi en évitant la contre-performance. D’ailleurs, je suis très convaincue par cette donnée. J’ai pris l’habitude de toujours me questionner sur mes sensations musculaires avant et après mon entrainement. J’écoute davantage mon corps.

  • Analyse de la gestuelle :

Pour y parvenir, il est indispensable d’utiliser le capteur de fréquence cardiaque HRM. Je peux analyser ma gestuelle grâce aux données fournies :

l’oscillation verticale : il s’agit de la hauteur de ma foulée.
le temps de contact au sol : il s’agit du temps de contact au sol pour chacune de mes foulées.
la cadence : il est effectué par l’accéléromètre présent dans la montre.

On retrouve toutes ses informations sur un écran spécifique : Dynamique de course. Les trois champs m’offrent la possibilité de décortiquer ma foulée en temps réel.

Pour travailler sa gestuelle, il faut diminuer le temps de contact au sol et l’oscillation verticale. Le but est d’orienter mon énergie vers l’avant et non vers le haut. En ce qui concerne la cadence, elle doit être le plus élevée possible. Comme il est facile de naviguer d’un écran à un autre, je peux recueillir les informations en pleine séance. Toutes les différentes données deviennent vraiment parlantes grâce aux graphiques de la plateforme. Ils m’aident à mieux comprendre ma posture durant l’effort.

J’accepte de plus en plus, d’entrer dans la technique pure et dure même si cela fait quelques fois peur. C’est tellement simple de comprendre tous les termes avec l’aide des graphiques que cela devient vite un jeu d’enfant.

  • La VO2 Max:

La montre est capable de la calculer. Ainsi, elle fait des prévisions sur les temps que je « peux » réaliser sur 5K , 10K , Semi – Marathon et Marathon. Je suis assez surprise par ce prédicateur de course qui estime la meilleure performance que je suis censée pouvoir réaliser en se fiant à ma vo2 max estimée.

C’est une indication qui me permet d’ajuster mes entrainements suivant mes capacités.

WP_20150829_14_08_00_Pro__highres

  • Les options disponibles pour vos séances:

Stop, il faut traverser la route! Quelle galère de devoir arrêter et remettre la montre. Je n’ai plus ce problème avec la fonction auto-pause. Je ne comprends toujours pas qu’une fonctionnalité si évidente ne soit pas sur TOUTES les montres. Même les applications de nos téléphones le proposent.

La fonction des circuits est tout simplement le fait d’enregistrer des temps intermédiaires soit en mode automatique (km) ou manuel ( appui sur le bouton « back »).

Si cette dernière fonction est insuffisante ou ne vous convient pas, il est possible de programmer des alarmes. Elles permettent d’alerter suivant un objectif à atteindre, la fréquence cardiaque et encore d’autres possibilités.  Mais il y a aussi l’alarme pour ne pas oublier de se ravitailler qu’on peut programmer suivant la durée ou la distance. Personnellement, c’est une chose que je n’oublie pas.

Je peux également décider que les écrans défilent automatiquement durant toute la sortie. Je l’ai utilisé quelques fois mais je me rends compte que je préfère le faire moi-même.

En quête de se perfectionner, la fonction métronome est là. Elle émet une tonalité et  ou vibration  à un rythme régulier pour rythmer sa cadence.

  • Depuis la montre:

Si je n’ai pas eu le temps de programmer mon fractionné sur Garmin connect, j’ai la possibilité de le créer dans mes entrainements. Cependant, il est impossible de mettre des séries différentes. Il est impossible de créer sa séance très spécifique via l’application de votre téléphone. Il faut impérativement passer par le site de la plateforme pour le transférer sur votre montre.

Avec l’historique de la montre, j’ai accès à beaucoup de mes entraînements, mes pas et des totaux hebdomadaires ou mensuels. J’ai toujours apprécié revoir certaines de mes séances pour voir ma progression sur mes parcours. Un bon moyen de comparer nos sensations d’une sortie à une autre.

Depuis ce dernier, je peux me mesurer à une précédente activité ou sur celles que j’ai téléchargé.

J’adore la page de mes records sur toutes les distances. Je trouve que ça redonne un maximum de motivation pour atteindre mes objectifs.

Lors de mon voyage, j’ai beaucoup utilisé la fonctionnalité de navigation. J’avais effectué des parcours sur divers lieux où nous nous sommes arrêtés. Le fait d’avoir la carte du parcours avec la flèche qui nous dirige, on se sent totalement en confiance même sans connaitre la ville. J’avoue qu’il faut quand même ne pas s’attendre à une carte détaillée. Quelques fois, on aimait aussi partir à l’aventure. En voyant qu’il était temps de faire le retour ,  il me suffisait de mettre « back to start » pour que la montre me donne la distance à vol d’oiseau qui me sépare de mon point de départ. Une flèche va apparaitre pour me guider jusqu’à ma destination.

WP_20150829_14_08_42_Pro__highres

Mon bilan:

Je suis conquise par ma montre garmin forerunner 920XT. Elle n’est pas la plus discrète du marché mais ce n’est pas le plus important à mes yeux. Pour une bonne pratique, je préfère largement une montre complète et qui répond à toutes mes attentes. Certes, je regrette qu’elle ne possède pas le cardio au poignet. C’est vraiment le gros reproche que je peux lui donner. Mais peut-être que Garmin va y songer.

Je garde cette montre pour toutes mes sorties sportives pour analyser mes entrainements. Elle a vraiment tout pour plaire d’où le prix qui va avec ( ). Elle me donne des indications qui m’aident à me performer et à mieux gérer ma pratique. C’est la montre la plus agréable que j’ai eu à utiliser.

La garmin Forerunner 920XT est la montre de sport idéale pour les sportifs geeks qui ne peuvent pas se passer des informations que reçoivent leurs smartphones. Une fois couplée via l’application garmin connect, c’est toutes les notifications qui apparaissent sur l’écran.

Si vous nagez ou pédalez de manière occasionnelle, je vous conseille de prendre la vivoactive qui va répondre parfaitement à vos besoins. Je vous ai expliqué toutes ses fonctionnalités dans un précédent article >> . Par contre, si vous désirez avoir des informations très précises, à ce moment-là, optez pour cette montre qui offre un très bon rapport qualité-prix. C’est mon arme fatale pour ma pratique sportive. Les passionnés de technique de course seront ravis.

Dans peu de temps, je vais revenir pour vous présenter les autres activités.Ce bijou de technologie permet tellement de choses que je ne peux pas me contenter d’un seul article.

J’espère avoir répondu à toutes vos questions.Si vous voulez avoir un renseignement que j’ai oublié, n’hésitez pas à me poser la question sous cet article.

Qu’est-ce qui vous fait rêver dans votre prochaine montre?

A très vite 🙂

20 réflexions sur “La montre Garmin Forerunner 920 XT : En running

  1. Top le feed back sur cette 920 XT. Cette montre semble juste un vrai compagnon et coach pour les sorties de CàP. Vivement les retours sur les autres activités! 🙂
    Pour les fractionnés j’aurais aimé pouvoir les programmer sur l’application mobile (pratique lorsqu’on découvre la séance au dernier moment). De même le partage des entraînements via Garmin Connect serait un vrai plus.

    J'aime

    • En effet, Garmin a oublié le fait de programmer les séances via l’application mobile. J’espère qu’ils vont vite y remédier avec les MAJ régulières. Je me retrouve souvent dans le cas de ne pas pouvoir transférer la séance à mon mari sur la 225. Il doit passer par mon compte. Je trouve cela dommage.

      J'aime

  2. Perso, j’ai l’ancien modèle (la 910), je pense investir dans la Fenix qui a un design que je pourrai porter même au bureau (surtout la sapphire blanche), et qui a les mêmes fonctionnalités que la 920. Mais la 920 est top, notamment au niveau de la lisibilité (grand écran).

    J'aime

  3. Pingback: J’ai Testé : la Montre Garmin Forerunner 225 | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  4. Pingback: J’ai testé : La montre connectée Vivoactive de Garmin | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  5. Perso, je rêve de la dernière (225 ? 235 ? me rappelle plus) de chez garmin, qui a le cardio au poignet. Tu penses qu’elle est aussi complète que la tienne ?
    Et est-ce que ta montre est synrhonisable sans difficulté avec nike plus (au-delà de ton appli dédiée « garmin connect ») ?
    Merci par avance pour ta réponse et merci pour ce test bien complet !

    J'aime

      • Oui, du coup, je me demande si je ne vais pas quand même craquer pour la 235… Le cardio au poignet me semble tellement plus accessible ! Et je ne sais pas si je pourrai trouver une utilité à toutes ces fonctionnalités très très très développées.
        Merci pour ta réponse concernant nike plus ! c’est l’info qu’il me manquait !

        J'aime

      • Il faut vraiment en avoir l’utilité. Cela ne sert à rien de mettre une somme énorme, si tu n’as pas besoin de toutes les fonctionnalités. La 235 est vraiment très complète. De rien, c’est toujours un plaisir.

        J'aime

  6. Pingback: Mes indispensables sportifs du moment | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  7. Pingback: J’ai testé : Le suivi d’activité chez Garmin | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  8. Pingback: La caméra Garmin Virb XE | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  9. Pingback: Mon équipement indispensable pour le trail | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  10. Pingback: J’ai testé : Le sac Tempest 20W de la marque Osprey | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  11. Pingback: Randonnée en Ariège: L’ascension du Pic du Montcalm et la Pique d’Estats | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  12. Pingback: J’ai testé : la basket Wave Daichi de Mizuno | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  13. Pingback: J’ai testé : La Wave Hitogami 3 de Mizuno | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s