Être bien dans ses baskets

On a tous des spécificités différentes dans notre choix de baskets. Elles doivent absolument être adaptées à nos pieds. Le look vient en second plan.

Le pied est un élément fondamental dans la pratique de la course à pied. Il ne faut pas oublier qu’il doit supporter le poids de notre corps et qu’ils compensent les nombreuses irrégularités du sol.

Comme pour les chaussures de ville, il y a des modèles adaptés au sexe. Tout simplement car nos pieds n’ont pas la même morphologie.

Il faut impérativement courir avec des chaussures conçues spécifiquement pour ce sport. Un mauvais choix peut entrainer des blessures et des petits bobos. Si vous êtes dans une situation d’inconfort, vous allez vite vous en dégouter.

_L0A2039Prendre une pointure au-dessus

Quand on court, notre pied a tendance à glisser vers l’avant. Avant d’acheter votre paire, je vous conseille de les tester pour vérifier si vos orteils ne touchent pas sur le bout de la chaussure. Il faut laisser un bon centimètre pour laisser l’espace nécessaire entre vos orteils et le bout de la chaussure. Suivant les marques, je ne prends pas les mêmes pointures. En effet, mes chaussures Mizuno sont très larges sur l’avant du pied. C’est une spécificité que je ne retrouve pas sur mes Adidas ou mes Asics. Après, cela dépend aussi de votre morphologie de pied et du modèle de la basket.

Durant l’effort, le pied va gonfler. Il est préférable de lui laisser la place nécessaire pour éviter la compression. Cependant, il faut que le celui-ci soit assez maintenu. Le pied ne doit pas être négligé pour vous apporter le meilleur confort. Franchement, il n’y a rien de plus désagréable que les frottements.

_L0A2050Prendre en compte son poids

Même ici, on va faire encore une différence dans le poids. En effet, les modèles sont conçues pour supporter un certain poids. Il ne faut pas oublier que la course à pied engendre des ondes de choc à chaque foulée. Cela correspond à 3 fois notre poids. C’est énorme pour nos talons, notre colonne vertébrale et nos articulations. Votre choix doit être effectué pour les bonnes raisons. Il faut éviter les blessures liées à des baskets qui ne nous conviennent pas. Pour moi, l’esthétisme vient bien après.

Prendre en compte l’environnement

Suivant le type de sol, nous n’allons pas investir sans réfléchir. En effet, vous pouvez le voir sur les photos, j’ai des chaussures pour la route mais aussi pour la piste. J’ai effectué mes choix en fonction de mes besoins. La paire de running doit être adaptée à la surface que vous avez sous vos pieds. A chaque terrain sa chaussure. En effet, la chaussure est conçue et adaptée à la surface pratiquée pour un meilleur confort.

Sur route, je préfère l’amorti qui absorbe les chocs. Cependant, j’insiste sur le fait que la chaussure s’use plus rapidement.

Sur les chemins, j’opte pour un bon maintien de mon pied. Je n’ai absolument pas envie de me tordre la cheville. Je sécurise beaucoup mes articulations.

Sur la piste, mes baskets sont plus légères et souples. C’est mes paires qui m’offrent la vitesse et le dynamisme.

_L0A2054En fonction de sa foulée

Vous avez peut-être déjà entendu parler de foulée : pronatrice, universelle ou supinatrice. C’est quoi encore ce jargon ? En gros, nous avons tous notre façon de courir. On peut vite le savoir en regardant l’usure de la semelle extérieure de vos baskets.

Si tu es pronateur : Tes pieds s’orientent naturellement vers l’intérieur. L’usure est située au niveau du bord interne de l’avant pied.
Si tu es universel : Tes pieds sont stables. L’usure est située au milieu de l’avant pied.
Si tu es supinateur : Tes pieds s’orientent naturellement vers l’extérieur. L’usure est située au niveau du bord externe de l’avant pied.

Faire le choix entre la stabilité, l’amorti et le dynamisme
Avant de se ruer sur la première paire du rayon, il faut définir le nombre de séances par semaine avec les distances. Ainsi, vous allez avoir votre total cumulé. Il est plus simple de définir votre profil.

Personnellement, j’opte pour l’amorti et la stabilité pour l’entrainement et les longues distances. Quand il s’agit d’une séance sur la piste, mon choix se fait sur le dynamisme et la légèreté. J’aime me sentir bien dans mes baskets.

_L0A2058Et ton niveau ?

Tu débutes, je te conseille de prendre des bonnes baskets confortables avec de l’amorti. Il faut se protéger et réduire le risque de blessures. Vous pouvez prendre des modèles de bases en tenant bien compte que vos sorties font moins de 10km.

Tu cours régulièrement, une petite dose de stabilité pour allonger les sorties. On peut aussi combiner avec la légèreté.

Tu cours plus de trois fois par semaine, vous vous connaissez sur le bout des orteils. Le choix des baskets n’est qu’un jeu d’enfant. On privilégie la possession de plusieurs paires pour vos divers entrainements. Il va falloir privilégier un modèle haut de gamme.

_L0A2062
Avoir plusieurs paires dans son armoire

Vous l’avez remarqué, j’ai une sacrée collection. Je me suis aperçue que j’avais oublié mes Asics GT 2000 W pour le shooting. Suivant mes séances, j’alterne mes baskets pour éviter l’effet d’usure.
Mais vous vous doutez bien que j’ai commencé par une seule paire de running. C’est monsieur qui avait effectué le choix pour moi.

Je renouvelle quand ?

Je ne vous raconte pas des salades. Il faut changer ses baskets plus souvent qu’on ne peut se l’imaginer. En effet, sans s’en rendre compte, nous en parcourons des kilomètres sur diverses surfaces. J’ai la chance d’avoir Garmin connect qui comptabilise. Je renouvelle généralement au bout de 700 à 800 km suivant l’état de mes baskets. Pour les modèles destinées à la piste, elles sont moins robustes et plus légères. Je préfère les mettre de côté dès que le cap des 500km est franchi. En respectant le suivi de mes baskets, je conserve les fonctions d’amorti, de dynamisme et de stabilité. Bien sûr, mes baskets se dégradent mais j’y prends soin.

Avant de m’en séparer, je fais tout de même un point de contrôle. Je tiens beaucoup à mes baskets, j’ai des souvenirs avec toutes mes paires.

Voici quelques signes :
• La semelle extérieure est usée,
• La semelle intermédiaire est molle
• Le contrefort a tendance à bouger d’où un mauvais maintien du pied
• Il y a un trou sur le tissu de la chaussure
_L0A2066Je porte :

La tenue : Haut à manches longues Adidas, un collant Mizuno  et un bandeau Nike (similaire ici) . Pour les baskets: chez Mizuno, les sayonara >>, les Wave rider 17 >> , les wave rider 18 avec le modèle Osaka >> – chez Adidas, les Adizero Boston Boost >> – chez Asics , les 33DFA >>. Je vous invite à lire mes avis!

Il n’y a pas de solution miracle pour choisir ses baskets ou de marque meilleure qu’une autre. Je pense que je le répète souvent, il est INDISPENSABLE de tester vos baskets avant l’achat. Vous pouvez les trouver en magasin ou encore mieux profiter d’un événement pour être dans des réelles conditions.

Quand on se décide à franchir le cap d’investir dans une paire, on a tous des critères de prédilections. Je peux le comprendre, j’ai les miens. Cependant, il faut vraiment se questionner sur les effets que cela peut avoir sur votre corps.

Je préfère mettre le prix dans ma paire. Je sais, on n’a pas tous le même budget mais ma santé passe avant tout. Surtout qu’il y a souvent des promotions. Attendez d’en saisir une pour ne pas casser le porte-monnaie.

Rien de mieux que d’allier plaisir et le confort grâce à sa paire de running. Vous avez du choix, il existe des milliers de modèle sur le marché. Les marques innovent toujours pour nous satisfaire. Vous allez forcément trouver chaussure à votre pied. D’une paire à une autre, les sensations ne sont jamais les mêmes. Par exemple, je suis vraiment bien que ce soit chez Asics ou Mizuno. J’ai aussi une paire d’Adidas qui est vraiment géniale pour la piste. Par contre, j’ai beau essayé les chaussures Nike, je me trouve dans une situation inconfortable au niveau de la semelle.

J’espère que mes conseils vont vous aider à trouver LA paire de vos rêves. Je ne peux pas vous donner un modèle en particulier. Nous sommes tous différents. On essaie, on teste et on sprint les multiples sensations.

Quels sont vos critères dont vous ne pouvez pas faire l’impasse?

à très vite !

Je remercie LC2 photographies pour les photos 💗 Voici son facebook et son site internet.

6 réflexions sur “Être bien dans ses baskets

  1. Hello, je découvre ton Blog et c’est une mine d’informations ! Suite à des soucis de santé, j’ai du arrêter le running mais le médecin m’a autorisé à reprendre et je cherche de bonnes baskets ! Grâce à cet article pense-bête, je suis équipée pour aller à la boutique du marathon ! Merci !

    J'aime

  2. Hello, pour moi le point principal, un peu comme toi, c’est que ùes orteils aient de l’espace pour bouger. C’est l’erreur que j’ai commise en achetant ma première paire, j’ai souffert.

    J'aime

  3. Pingback: Ma liste shopping de janvier: Idées pour les soldes #22 | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  4. Pingback: Test : Les baskets Wave Mujin 2 de Mizuno | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s