J’ai testé: les baskets 33-DFA Schneider Marathon d’Asics

Vous n’êtes pas sans savoir que j’ai eu la chance de remporter les chaussures officielles du marathon de Paris 2015 grâce au challenge du magazine Jogging International en collaboration avec Asics. En effet, j’ai l’opportunité de tester LA chaussure officielle qui est la nouvelle 33-DFA d’Asics.

Asics est l’un des leader de la chaussure de course qui innove toujours autant. Pour ce grand événement, la marque a décidé de fournir une paire de chaussures qui doit être le partenaire idéal pour les entrainements courts comme du type VMA. J’étais un peu déçue de recevoir ses chaussures minimalistes et non pour faire un marathon. Elle est vraiment conçue pour une course naturelle sur la piste.

J’utilise cette paire de chaussure Asics 33-DFA MDP essentiellement pour ma préparation physique générale. Elle est aussi destinée aux séances de fractionné pour une foulée universelle. Cette paire est pour un public de runners très large.

?

Une petite présentation du modèle:

Asics a voulu se jouer de nous en créant une paire de chaussures avec un design unique: la couleur du pied droit est inversée à celle du pied gauche. Une paire qui peut très bien se porter dans la vie quotidienne. Sur la tige, je ne repère aucune couture et les différentes parties sont collées pour les masquer par des bandes de caoutchouc. Cette édition a des finitions vraiment discrètes tout en faisant honneur à la course du marathon de Paris. En effet, on remarque les tiges imprimés pour la course ainsi que les lacets siglés et datés du jour J. Autant vous dire que je peux me la raconter. C’est une chaussure qui reste très simpliste sans éléments superflus que ce soit pour le renfort ou le maintien. Le mesh de couleur saumon sur l’arrière du pied et parme sur le devant. Le logo et laçage sont également saumon. Les couleurs sont très pâles mais ce n’est pas pour cette raison qu’on passe inaperçue. Même si je préfère largement le modèle bordeaux sur l’arrière du pied et noir sur le devant avec le logo noir et les lacets bordeaux.

Cette paire de chaussure possède un chaussant très confortable tout en restant légère. Il n’y a rien pour venir gêner mon pied lorsqu’il est inséré dans la basket. L’absence de coque au niveau du talon permet de chausser la chaussure sans difficulté. Je ne ressens pas de la gêne grâce à ses coutures thermocollées. Je n’ai pas eu la moindre ampoule après mes nombreuses sorties. Elle est vraiment très souple d’où ma capacité à vite me sentir à l’aise à l’intérieur.

Ayant une semelle intermédiaire ultra-fine, nous perdons de l’amorti au niveau du talon. La particularité de celle-ci reste l’innovation FluidAxis qui permet d’accompagner au maximum le déroulé de la cheville tout en laissant le mouvement du pied au naturel. Cette innovation s’adapte puis réagit à notre style et à notre foulée. La FluidAxis se traduit par de profondes rainures qui viennent apporter une flexibilité à la semelle pour plus de liberté et de sensation “courir pied nu”. Même lors d’une foulée, on ressent bien la semelle moelleuse qui donne une impression de chausson. C’est vraiment très agréable lorsqu’on se situe sur la piste. Cette semelle intermédiaire est là pour m’offrir un peu d’amorti, de la flexibilité, de la stabilité et du confort.

C’est une chaussure très flexible avec un peu d’amorti mais pas assez pour supporter le bitume ou les chemins tracés. Son drop de 4 mm fait que ma voûte plantaire se trouve plus plate que dans les autres paires de running.

A divers endroits, comme aux chevilles et au niveau de la languette, il y a un côté mousse pour rendre la chaussure beaucoup plus confortable. Au niveau du serrage, je remarque un très bon maintien grâce aux trois passants qui partent du bas de la chaussure.
C’est une chaussure qui perd ses qualités si nous ne l’utilisons pas pour sa fonction destinée. J’étais assez surprise et c’est pour cette raison que j’ai vraiment eu du mal à me mettre à faire des sorties avec cette paire : Il n’y a pas de coque au niveau du talon. C’est juste surprenant. Après quelques exercices avec la corde à sauter, j’ai constaté un maintien faible au niveau du talon durant l’effort.

Je trouve que les qualités de cette chaussure se dégradent lorsque la séance dépasse les 1h.

Vous pouvez trouver cette paire au prix de 110€ qui me semble un peu excessive pour son utilité. En même temps, j’ai tellement l’habitude d’acquérir mes chaussures durant les promotions que j’ai un peu de mal à prendre du recul sur les prix affichés.

20150920_143606

Je porte:

Un débardeur de Nike , les baskets 33 DFA d’Asics  , un collant Asics et ma montre Vivoactive de Garmin.

Mes sensations de course :

Comme toutes les nouvelles paires de chaussures, il y a toujours un temps d’adaptation pour notre foulée. Il faut vraiment courir d’une nouvelle façon car on a beaucoup plus de sensations dans les pieds et aux mollets. Il faut apprivoiser cette foulée naturelle qui est encore un peu nouvelle pour moi. Je découvre cette semelle intermédiaire proche du sol et son talon abaissé. Cela me change de mes Asics et mes Mizuno.
J’ai porté cette paire pour la première fois lors du jogging Break destiné à la Big Team Asics. J’ai vraiment eu du mal à me sentir bien avec cette paire sur le bitume. Le sol est beaucoup trop dur pour attendre toutes les qualités de cette basket. J’avais vraiment la sensation que la route était très proche et j’avais vraiment mal aux mollets. Une réelle difficulté à trouver la bonne foulée qui me correspondait. J’ai bien mis 3 km pour me sentir un peu mieux. Il fallait vraiment courir sur la pointe des pieds.

Après quelques tests non concluant, j’ai préféré la garder pour mes séances de fractionné, de renforcement musculaire ou de vélo d’appartement.

• En fractionné :
C’est lors de ses sorties que je peux apercevoir toutes les qualités dont le dynamisme qu’offre cette paire d’Asics. La foulée se fait totalement naturellement avec un bon déroulé du pied. Je trouve facilement mes appuis et il y a une très bonne relance.

On ressent parfaitement la nouvelle technologie FluidAxis qui me guide totalement dans ma foulée. Mon corps avance intuitivement sans avoir l’impression de fournir un effort supplémentaire. C’est la paire de baskets complémentaire pour retrouver un peu une foulée naturelle.

Cette absence d’amorti ne se fait pas ressentir. Au contraire, lors des accélérations, j’accélère très facilement sans gêne. Je reste très stable durant toute la séance sans une sensation de glisse.

?

• En sortie longue:
Personnellement, je ne me vois pas courir un semi-marathon et encore moins un marathon avec cette belle paire que j’ai eu la chance de gagner. Dans ce cas, il faut vraiment apprendre à courir au naturel. Cela ne se fait pas du jour au lendemain.

Même si la chaussure reste très confortable, je n’ai pas aimé les sensations sur les chemins par le manque d’amorti. Cette absence à tendance à me déstabiliser lorsque je sors de la piste d’athlétisme. J’ai vraiment une préférence pour les chaussures qui m’apporte un meilleur renfort.

Je ne suis pas prête de passer à la foulée naturelle pour mes sorties longues. Je ne suis pas à l’aise, j’ai vraiment la crainte de me blesser avec ce faible drop. En effet, j’ai souvent des grosses douleurs au niveau des mollets pendant un long moment.

Pour conclure :
A ma grande surprise, je suis un peu déçue par cette paire dite « naturelle » pour la course à pied. Je préfère largement mes autres paires qui appartiennent à cette marque qui offre un meilleur amorti. Je pense que c’est vraiment l’aspect courir au naturel qui ne me convient pas et non le modèle.

Par contre, lors de mes trainings, elle est parfaite offrant une bonne souplesse, un amorti raisonnable et un très bon confort. Une chaussure appréciable pour se sentir à l’aise dans mes entrainements.

Cependant, si vous avez l’habitude de courir au naturel, elle peut vous convenir sur route et des sorties plus longues.

Et vous, vous aimez courir au naturel ?

A très vite 😉

2 réflexions sur “J’ai testé: les baskets 33-DFA Schneider Marathon d’Asics

  1. Pingback: Être bien dans ses baskets | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  2. Pingback: Ma paire Fuze X de la marque Asics | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s