Mon compte-rendu de la Nike Women’s Race de 15 km (2015)

Une semaine plus tard, encore un nouveau récit de course 100% girly !

Après mon inscription à la course 15 km Nike Women’s Race, j’ai décidé de réunir des filles à mes côtés pour partager cette course dans le fun, le partage et sans se prendre la tête. Vous avez pu remarqué le Hashtag #Teamsmoukpanda que je publie régulièrement sous mes photos. Pour divers événements, j’ai décidé de créer une team qui ont la même passion que la mienne.

Une team est un groupe permettant de se motiver à s’entrainer ensemble malgré la distance.  Pour cette course, ma team se composait de Healthy_wenn ,Lafilledavril, Fitlux, Blueberryrungirl, Unepommeapois, Natmalletdelorme, Clemsportlife…. Je suis très fière de cette team qui a su galoper quoi qu’il arrive, des filles qui adorent se challenger, qui font du sport pour se sentir bien… Le but était de se motiver ensemble.

Le samedi:

Le samedi après-midi, nous avons passé un moment ensemble pour retirer le kit de course au centre commercial Beaugrenelle. Ainsi, nous sommes passées du virtuel au réel. C’était un excellent moment où nous papotons sans nous arrêter.

J’ai décidé de ne rien acheter dans le Nike store vu que je n’ai pas eu mon débardeur, le petit bon de réduction et mon magazine Grazia. Un de mes défauts, je suis très rancunière et je le vis bien. De plus, c’était encore plus simple car le produit que je voulais n’y était pas. J’apprécie énormément la marque pour les divers produits qu’elles proposent ainsi que ses événements.

Je ne suis pas aveuglée par ce géant du sport qui est très fort pour la communication et le marketing. Un peu trop à mon goût d’où mon overdose des différents événements à disposition pour cette course.

Avant de pouvoir me rendre au retrait du kit de course, j’avais entendu sur les différents réseaux sociaux qu’il n’y avait plus de débardeur à ma taille. Lors du retrait du dossard, effectivement pas de débardeur mais un T-shirt. Quelle déception. J’avais pourtant spécifié ma taille pour le débardeur mais il ne restait que des tailles trop grandes. Je me suis fait la remarque sur  » Pourquoi nous demander notre taille? Si cela n’est pas respecté autant ne pas demander au moment des inscriptions la taille que l’on souhaite. Je me déplace pour cette course car je suis dans le 77 et je n’ai même pas le kit que je souhaite avec l’absence du bon de réduction et du magasine.

J’étais tellement enthousiaste d’avoir pour la première fois un débardeur sur une course. En plus, il était vraiment joli. Ce n’était qu’un rêve ! Il faut descendre de ton nuage ma petite.

Le jour J:

Un réveil brutal à 5h pour me doucher, me préparer et déjeuner. Je me dirige avec ma voiture jusqu’au Château de Vincennes pour prendre le métro.

Des filles, du corail, des filles, du corail… Plus de 10 000 filles avec le même T-shirt, c’est difficile pour se reconnaitre et se retrouver. Je suis dans un océan orange sans fin. Toutes la même tenue pour jouer les marionnettes.

La consigne se fait très rapidement, nous n’attendons pas pour déposer notre sac. Je n’utilise pas mon bracelet membre Nike+.

Les coachs mettent bien l’ambiance mais nous manquons légèrement d’espace dans ce sas.  Je suis un peu choquée de voir les coachs qui nous demandent de mettre nos téléphones en l’air ou alors d’utiliser tel hashtag. Du marketing , un gros coup de pub…. finalement, je ne ressens que cela. Nous avons aussi le droit aux ballons géants dont certains qui font mal.

Parlons des sas qui n’existent pas car c’est un départ commun. C’est le gros couacs qui engendrent un début de course (10km) de slaloms. Nous nous sommes placées n’importe où dans le sas et on a quand même mis plus de 3km pour dépasser beaucoup de filles et trouver une allure stable. On a réussi à se faufiler entre les filles pour se faire un petit chemin.

Le départ se fait avec un passage sous l’arche avec une pluie de confettis. Nous débutons avec des faux plats montants. Il fait très chaud mais je ne me fais plus avoir. Je pars toujours avec de l’eau sur moi. Cela bouchonne très rapidement même si la rue est large.  Nous décidons de faire notre échauffement sur les premiers kilomètres vu qu’il était impossible de le faire auparavant.

Les 5 premiers kilomètres se font tranquillement avec Valentine et Veronique pour une vitesse moyenne de 9,5km/h. C’est vraiment raisonnable pour accélérer au fur et à mesure du parcours. Surtout que mine de rien, le slalom casse le rythme et demande une concentration énorme.

Nous passons par le sas de Sarenza qui redonne une bonne pêche avec les ballons roses, les encouragements, la musique, les bulles et les sourires sur les visages. C’est ainsi que nous allons accélérer la cadence afin de viser notre objectif de 1h30. Cependant, je tiens à dire que j’ai vraiment pensé qu’on allait nous offrir des chaussures, des bons de réductions, des bracelets… enfin, je ne ne sais pas mais pas des bulles et des ballons roses.

A partir du 7eme kilomètre, Véronique souffre d’une point de côté donc elle nous lâche. Je tente de garder un œil sur elle mais je ne vois que des T-shirts corail de partout. Impossible de la retrouver. Je suis prise d’un sentiment de déception car je n’ai pas réussi mon contrat.

C’est vraiment une sensation que j’adore de faire le lièvre lors d’une course, nous parlons et on apprend à mieux se connaître. Je suis son rythme, je ne souffre pas et elle non plus. Elle garde un le smile du début à la fin. On s’amuse à comparer les données de nos montres.

Tadam, on sert à droite pour le 15 km et à gauche pour le 10 km ! SEPARATION! YEah! On va enfin avoir plus de place pour courir 🙂 Au moins, nous avions le droit à avoir de l’ambiance à cet endroit!

Le dernier kilomètre se fait simplement pour ma part car j’avais conscience que c’était la fin. Un dernier coup d’œil sur ma montre Tomtom, nous sommes à 10,4 km/h de moyenne! Je suis satisfaite de voir que le contrat est bouclé haut la main. C’est ainsi que j’ai décidé de faire accélérer Valentine pour grappiller quelques secondes vu qu’elle avait une sacrée forme. Elle me dit qu’elle est à son maximum mais je ne l’écoute pas :p Je ne vais pas la laisser écouter son mental et je continue à accélérer en douceur. Elle ne baisse pas les bras.

Nous passons la ligne d’arrivée sous les 1h27! Nous l’avons fait ! Nous avons réussi notre objectif et je suis tellement fière de Valentine qui ne semble pas avoir souffert. Nous récupérons notre collier-médaille dans un petit sachet en plastique.

Nous croisons les fusées qui ont effectué un super chrono, nous allons au ravitaillement final puis nous récupérons nos sacs. C’est très difficile de savoir par où il faut passer car il y a trop de monde et peu de signalétique. J’ai des grosses difficultés pour avoir du réseau afin de rejoindre mon mari. La surcharge du réseau m’agace.

La suite de la journée se continue avec un pique-nique avec ma team afin de partager un dernier moment toutes ensembles .

Un petit avis sur l’organisation de Nike:

Cette course de 15 km a des aspects positifs que je ne peux pas négliger. J’ai apprécié le parcours tout au long de la course. Le parcours était soit des montées soit des descentes. On ne pouvait pas s’ennuyer. Je pense que le soleil et le ciel bleu aide vraiment à passer un bon moment.

À l’arrivée, il n’y avait personne pour nous indiquer où étaient les stands du ravitaillement mais je les avais repéré avant le départ. J’ai donc vu l’eau, les fruits frais, les fruits secs, le pain d’épices et les barres de céréales. Un ravitaillement final exemplaire.

Le T-shirt reste tout de même vraiment beau avec une matière très douce et agréable à porter. Je ne vais pas le cacher que je risque de le porter lors de mes entraînements car je n’ai pas ressenti une gêne au niveau des aisselles comme avec d’autres T-shirt. Un haut très féminin avec sa coupe et son design.

Un lieu vraiment qui va parfaitement avec la marque qui est au top dans ces domaines, la cité de la Mode et du Design. Cependant, ce n’est pas un lieu idéal pour accueillir 10000 personnes. C’était trop petit.

Un nombre hallucinant de WC près des SDF! C’est très glamour! Cependant, je dois admettre qu’ils étaient vraiment très propres.

La médaille de la course qui est très particulière et hors du commun. Un petit collier fantaisie avec une gravure sur le derrière. Nike offre toujours un bijoux lorsque c’est une course féminine.

Je suis extrêmement mécontente sur plusieurs points concernant la course Nike women’s. Cela débute au niveau des informations sur la course que nous avons eu au dernier moment. Comme l’heure du départ à 9 h du matin dont une présence sur place à 7h30 du matin pour pouvoir mettre nos sacs à la consigne. Sincèrement, j’aurais vraiment apprécié recevoir le mail bien avant pour pouvoir m’organiser correctement.

Je suis l’une des chanceuses a avoir une médaille puisque il n’y en avait plus pour celles qui sont arrivées après moi sur le 15km… Je me permets de faire cette remarque car je sais que je n’aurais pas accepté de ne pas en avoir. Je trouve cela inadmissible quand on a payé 30€ pour participer à la course. Cependant, avec le recul, je pense que ce n’est pas la marque qui est en faute mais bien les filles qui se sont servies dans les cartons et qui n’ont pas du tout de respect envers les autres participantes. Sincèrement, ne faites pas des choses que vous n’apprécierez pas que l’on vous fasse.

Je suis déjà terriblement frustrée de me retrouver avec un T-shirt alors que je ne porte que des débardeurs donc j’espère que Nike va se montrer gentil pour cette frustration que nous subissons. Une réelle déception de ce géant du sport. Pourquoi avoir demandé notre taille de t-shirt/débardeur lors de l’inscription si elle n’en a pas tenu compte? Se retrouver en pénurie de tailles S et XS à quelques jours de la course alors que l’organisation avait les chiffres pour bien prévoir.  Je ne demandais pas grand chose juste avoir la taille et le modèle que j’avais demandé. J’ai payé 30 euros comme tout le monde, je me faisais une joie de récupérer le t shirt de la course que je trouvais super beau, et au final je me retrouve avec un t shirt à ma taille mais qui me plait beaucoup moins. Cependant, cette erreur s’explique car il se trouve que dans leurs fichiers les bénévoles n’avaient pas l’information de la taille indiquée à l’inscription, donc ils ont tout donné et il n’y avait pas assez de t-shirts pour toutes les inscrites.

J’ai bien vu les meneurs d’allure dans les sas mais après ils ont disparu de la circulation.

C’est tout de même le plus comique, il y a des caméras et des photographes de partout mais il est impossible d’avoir accès à nos photos ! C’est vraiment le comble du spectacle. De toute manière avec cette histoire de dossard sur la basket, on est dans l’incapacité de retrouver nos photos. Finalement, j’ai eu le droit à une vidéo personnalisée qui n’est pas la mienne. Génial.

On a nos résultats mais pas le classement, c’est bien dommage. Au moins cela évite de se comparer sans cesse.

Une course très pauvre en animation alors que Nike possède une très bonne réputation dans ce domaine.

Déception est vraiment le mot de cet article car généralement la marque est très forte pour les séances de coaching, les sorties run ou encore la course Nike Paris Centre (le CR est ici). Je ne comprends absolument pas comment l’organisation a pu se faire si mal. J’ai vraiment un ressenti amer de constater ce mauvais côté qui a laissé une énorme frustration.

Les organisateurs des courses, n’ont toujours pas compris que c’est très difficile de courir avec un gobelet. Heureusement que j’avais ma bouteille pour ne pas m’arrêter aux 2 ravitaillements. S’il vous plaît, la prochaine fois, il faut mettre des bouteilles de 33 cl avec des bouchons que nous puissions gérer notre hydratation tout au long de la course surtout avec la chaleur qu’il faisait ce jour là.

Pour conclure:

Mon compte-rendu reste très mitigé et je pense ne pas reconduire ma participation en 2016 sauf si on m’offre mon inscription. J’avais peut-être trop lu de compte-rendu positif à son sujet, j’ai trop idolâtré cette course qui était censé offrir une ambiance de folie, une médaille unique et une course qu’entre femmes … La chute est encore plus douloureuse, je trouve.

Avec les quelques loupés : plus de t-shirt à la bonne taille, un 15 km un peu délaissé par l’organisation, personne de chez Nike sur la ligne d’arrivée pour un peu d’animation, peu d’animations sur les 5 derniers km et surtout plus de médailles pour bon nombre de coureuses du 15. Un désagrément qui j’espère sera réglé rapidement comme confirmé par plusieurs employés de Nike et qui tout de même ne colle pas à l’image de marque et de qualité qu’on est en droit d’attendre d’une course organisée par une entreprise comme Nike.

Je félicite encore les filles de ma team qui se sont surpassées . Je pense sincèrement que sans elles, je n’aurais pas effectuée l’effort de me déplacer quand j’ai entendu mon réveil sonné à 5h du matin. C’est vraiment horrible de se lever si tôt le seul jour où je peux faire la grasse matinée.

Finalement, ma team reste l’essentiel de la course. Ma motivation n’était pas là depuis quelques semaines à cause de se bourrage de crâne. J’avais un groupe de miss pour partager ce moment entre nous . Le reste, je m’en moquais. J’ai vécu encore une très belle expérience humaine avec les filles qui rengorgées d’enthousiasme et de bonne humeur. Je peux définir cette course ainsi: des émotions, des rencontres, des encouragements, des sensations, du partage et de la fierté. Je vous remercie d’être venue vivre cette course à mes côtés, cela m’a fait extrêmement plaisir de partager cette expérience avec vous.

Certes, j’étais en pleine préparation pour mon semi-marathon des Courants de la Liberté qui a lieu ce week-end d’où ce choix de faire une sortie longue et non un record personnel. J’ai préféré me ménager et garder mon énergie. Une course sans pression et je l’assume totalement. Elle fut parfaite grâce à cette bonne gestion du rythme avec un départ en échauffement et on a jouté de la vitesse au fil des kilomètres. Je n’ai pas souffert et j’ai pu accompagner ma petite Valentine jusqu’à la ligne d’arrivée. Elle n’a rien lâché et a accéléré quand il le fallait. Je suis déçue de ne pas avoir Véronique à mes côtés pour la seconde partie de la course. Le réel défi était d’accompagner correctement jusqu’au bout de cette course et ça en valait vraiment le coup.

Une chose est sûre, c’est que je ne peux pas nier que la marque à la virgule est vraiment une marque qui motive les filles à se remettre au sport. Je ne pense pas mentir en disant cela car je le pense sincèrement.

Voici d’ailleurs les différents compte-rendu de ma petite team: Nolwenn, Nolwenn, Clémence, Véronique

Comment la course s’est passée pour vous? Quel est votre avis?

4 réflexions sur “Mon compte-rendu de la Nike Women’s Race de 15 km (2015)

  1. Saluuuuuuuuuuuuut me voilà enfin !!!
    Bon, par où commencer ? Les photos sont tops, ça fait déjà une semaine c’est passé vite quand même non ?
    Dans l’ensemble je suis plutôt d’accord avec toi en fait. Mais mon compte rendu sortira demain alors je vais pas trop en dire et puis avec les embrouilles qui me sont arrivées finalement je raconte surtout ma vie mdr :p

    J'aime

  2. Coucou ma belle… je te surprendrais pas en te disant que je pense tout comme toi au sujet de l’organisation (mon mail de mécontentement au sujet du débardeur est resté sans réponse).. quant au reste, merci de m’avoir intégré dans la team au dernier moment, de ton accueil, de tes conseils .. merci d’avoir été mon moteur car même si je vous ai lâché, je vous savais devant et ça m’a bosté à avancer et ne rien lâcher (mon runtastic et ma montre me disent 1H30 aux 15 kms tout pile, donc objectif atteint, à améliorer).. merci de m’avoir motivé car hier sur les 10 kms, ta phrase « tout est dans le mental » m’a accompagné à chaque foulée, la team et toi courriez avec moi … à très vite.. je t’embrasse

    J'aime

  3. Hello !
    Merci de ton honnêteté, c’est important de le dire quand ça ne va pas !
    Franchement, je trouve que les points que tu soulignes sont inadmissibles pour une grande marque telle que Nike qui fait payer 30 euros son inscription.
    Que des filles se soient servis dans les cartons de médailles, c’est pas cool, mais quand on organise des évènements, notre travail c’est aussi de prévoir ce genre de trucs, et donc de prévoir plus de médailles que de coureurs. C’est la BASE, et c’est pas comme si Nike ne pouvait pas se le permettre !
    Idem pour les tee shirts, je conçois que les gens aient donné une autre taille que celle donnée à l’inscription ect, mais normalement on prévoit beaucoup plus que ce qu’on a besoin, pour être sur !
    En tout cas, définitivement, je n’ai pas trop envie de participer à cette course 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s