Je palme, tu palmes, elle palme…

Hello,

WP_20141110_17_39_37_Pro

Dernièrement, j’ai changé mes habitudes dans ma pratique de la natation ! Et oui, j’ai décidé de me remettre à la natation pendant l’hiver. Je repose mon corps des secousses qu’il subit avec la course à pied. Comme je l’ai mentionné dans mes précédents posts, je me fixe 2 séances dans la semaine.

Avant, à la fin de ma séance, j’avais que ma planche pour faire des longueurs avec les battements de jambes ! Maintenant, j’ai des palmes THAI courtes de Nabaiji ! C’est un accessoire de natation qu’on enfile aux pieds pour modifier ou améliorer sa façon de nager.

Pour éviter l’ennui ou une routine, je change régulièrement mes séances selon le feeling. En effet, je pars du principe qu’une activité sportive se fait essentiellement avec du plaisir. J’ai donc innové : je termine ma séance par des longueurs avec des palmes! L’avantage, c’est qu’avec les palmes, je glisse dans l’eau et c’est vraiment une sensation agréable! Cela surprend au départ ! C’est un accessoire qui permet une progression en fournissant un effort moins élevé donc cela peut que me convenir ! Oui, je suis feignante mais je l’assume.

Ce n’est pas évident de choisir ses palmes quand on débute. Palmes courtes ou longues, toujours le même dilemme…
Il est important de bien choisir ses palmes en fonction de ses objectifs et attentes.

InstagramCapture_326c2aad-c8d7-4efc-907e-698dc9babf81Les bénéfices des palmes sont :

  • De modifier ma façon de nager : le mouvement de mes jambes est amplifié. Bref, les palmes permettent de parcourir une plus grande distance car j’avance plus vite donc je nage plus loin  tout en minimisant ses efforts.
  • De me muscler: elles intensifient mon mouvement de mes jambettes. A moi la musculation du bas de mon corps : fesses, cuisses et mollets en mode « paresseuse ». J’ai remarqué que pour une meilleure efficacité, les battements de mes jambes doivent être le plus amples possible.

Quand je passe aux palmes, je sens tous mes muscles du bas de mon corps qui sont le plus sollicités: cuisses, fessiers, mollets ainsi que le gainage. En effet, le haut du corps est vraiment mis de côté sauf si nous faisons du crawl. Si je laisse ma planche de côté et que je passe au mouvement du crawl, certes les épaules travaillent mais beaucoup moins qu’en version initiale. Les palmes sont un élément propulseur donc plus besoin de forcer sur les bras.

Je me suis dirigée vers des palmes courtes et légères pour réaliser un travail musculaire et cardiaque. Les palmes permettent d’affiner et de muscler les jambes au fil des séances. Elles sont très souples ce qui me permet de nager plus vite et plus longtemps. Il est important de prendre conscience que l’efficacité des palmes résident dans sa structure et dans notre palmage. Mon choix s’est effectué vers ce modèle vu que je suis une débutante en matière de l’utilisation des palmes mais aussi car elles offrent une efficacité sans efforts excessifs. 

L’utilisation de mes palmes me permettent d’améliorer ma technique de mes battements de jambes. Je ressens beaucoup mieux mes mouvements lors de l’effort. Bon, le but n’est pas de barboter mais bien de palmer ! Je tiens tout de même à mettre les choses aux claires!

Personnellement, pour effectuer les mouvements correctement, je fais en sorte de m’étirer le plus possible afin d’être droite et d’être au maximum à la surface de l’eau. Non, non, mon fessier doit sortir de l’eau! Il n’a pas le droit de jouer l’encre. En effet, plus le corps se situe à la surface et moins il y a de résistance lors de votre palmage. Je place mes bras devant en tenant bien ma planche et mes bras sont tendus.

Mon exercice permet essentiellement de travailler l’endurance. Il s’avère très simple et efficace. Toutes les personnes peuvent le faire sans se trouver dans une position inconfortable. Il suffit de faire des longueurs du bassin avec les bras tendus devant soi avec une planche. Il faut s’imaginer que l’on s’étire et on se grandit pour toucher loin devant soi. Cela permet d’améliorer sa propulsion et d’avoir une bonne posture lors de la pratique du crawl. Ce type d’exercice a pour but d’améliorer ma respiration lors de l’effort donc la gestion de mon oxygène dans mon corps.

L’endurance est quelque primordial que ce soit en natation comme en course à pied d’où l’importance que j’accorde à cet exercice. Je dois pouvoir sortir de l’eau en pouvant parler sans être essoufflée. D’ailleurs, j’ai remarqué une meilleure gestion de mon crawl en très peu de séances alors que je vous l’avoue, c’était vraiment catastrophique auparavant.

Retour à la réalité, cela ne sert strictement à rien de faire une séance d’1h avec des palmes et une planche! Si vous faites que cela, votre dépense énergétique ne va pas être énorme donc pas la peine de se jeter sur un hamburger ou une pizza !Il faut varier les nages et les exercices.

WP_20141128_20_33_10_ProUne petite description de mes palmes Thai de Nabaiji (ici) :

Il faut savoir que les palmes de natation sont toujours plus courtes et plus maniables que les palmes de plongé. Dans une piscine, il est beaucoup plus simple et facile de pouvoir les utiliser lors de mes entrainements.

Sa voilure courte, c’est à dire la surface se situant dans la prolongation du chaussant, me permet d’avoir une très bonne fréquence de battement tout en sollicitant d’avantage mon rythme cardiaque. Je garde véritablement un mouvement très proche du mouvement « naturel ». Elle permet de concentrer l’effort sur le gainage et de faire travailler ses abdos-fessiers.

Elles sont chaussantes : c’est à dire fermées autour du talon donc le maintien du pied lors du battement est présent. Ce détail est important pour un battement efficace donc il est nécessaire de bien prendre le temps d’essayer la palme avant de les acheter. Lors de l’essayage, il faut contrôler la tenue du pied dans le chaussant car cela est vraiment désagréable de nager avec quelque chose qui ne tient pas aux pieds. Puis merci le frottement désagréable qui gâche votre exercice. De plus, faire attention au peu de zone non couverte afin d’éviter l’entrée d’eau. Mon conseil est de faire comme pour la course à pied, prévoir une pointure au-dessus car le pied risque de gonfler lors de l’effort.

Elles tiennent correctement mes pieds, car j’imagine très bien la situation si je dois crisper mes orteils pour éviter de les perdre et d’attraper des crampes.

Ces palmes sont en 100% silicone d’où sa souplesse et son excellent confort pour mes petits pieds. Elles ne sont pas lourdes et permettent de suivre un rythme dynamique sans sentir un poids. Elles sont très souples et ultra-confortables !

InstagramCapture_609c5860-662d-49f8-a275-fb66b5802964Lors de ma pratique, je n’ai pas ressenti une gêne ou même vu des irritations à cause du caoutchouc. Je ne ressens pas une douleur et c’est vraiment quelque chose qui peut me dégouter d’un accessoire.

Elles se rangent facilement dans mon sac de piscine sans prendre toute la place. Un élastique permet de bien les ranger afin de gagner de la place.

Un petit conseil, lorsque je rentre chez moi, je les passe toujours sous un jet d’eau froide pour les rincer et ensuite je les fais sécher.

Bilan:

J’ai mis du temps avant de me lancer dans les palmes car j’avais un peu mes idées à ce sujet. Pour moi, c’était vraiment pour les paresseuses et vraiment un truc des magasines ! En bref, une mode.

Finalement, je suis assez surprise des avantages que m’apportent mes palmes. Elles me permettent de réajuster ma technique de mes battements de jambes afin d’améliorer mon crawl qui n’est pas terrible. De plus, j’avais peur du moment de les chausser et déchausser soit un parcours du combattant. Rien de cela, tellement simple et rapide que j’en étais vraiment surprise.

Quelques fois, dans certaines piscines, les palmes ne sont pas autorisées donc je vous conseille de bien vous renseigner afin de ne pas investir dans des palmes pour rien.

Je suis de plus en plus équipée et j’adore vraiment cela. Je ne ressens plus la routine et l’ennui. J’ai envie d’explorer des nouvelles choses comme le Pullkick obitwo ou des plaquettes.

Vous avez quoi comme accessoire durant vos séances de natation? Avez-vous d’autres exercices avec les palmes à nous faire partager?

A bientôt!

2 réflexions sur “Je palme, tu palmes, elle palme…

  1. Pingback: Ma liste shopping de Septembre: On s’équipe pour la rentrée #18 | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

  2. Pingback: Garder sa motivation et combattre l’ennui | ♡ La smoukinette panda sportive ♡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s