La dernière ligne droite avant les 20 km de Paris

 

Hello,

La 36e édition des 20 Kilomètres de Paris est organisée le dimanche 12 octobre 2014. Le départ de la course est à 10h, au Pont d’Iéna au pied de la Tour Eiffel et l’arrivée se situe au Quai Branly au pied de la Tour Eiffel.. Un peu moins de 30 000 coureurs prendront le départ de cette 36e édition des 20 Kilomètres de Paris..

La course occupe une place importante dans l’univers de la course à pied par son intérêt culturel et esthétique. Elle serpente les rues de la capitale, en empruntant un parcours plaisant. Les 20 km  forment une boucle dans les rues de Paris, traversant le Bois de Boulogne et longeant les quais de Seine.  Cette course est l’occasion de déambuler dans la capitale en profitant d’animations musicales sur le village et tout au long du parcours. Le Village du Trocadéro sera encore une Fête pendant plusieurs jours avec de très nombreuses animations dédiées à la course à pied.

altitude

Le parcours en détail :
Km 0 : Pont d’Iéna  → Place de Varsovie → Avenue des Nations Unies → Avenue Albert de Mun → Avenue du Président Wilson (chaussée Sud)→ Place du Trocadéro (partie Nord-Est)

0

Aie Aie Aie! Des pavés !

Km 1 : Avenue Raymond Poincaré → Place Victor Hugo (parties Est et Ouest) →  Avenue Raymond Poincaré (totalité de la chaussée)

1
Km 2 : Avenue Foch (chaussée centrale) → Route de la porte Dauphine à la Porte des Sablons

2
Km 3 – 4 – 5 : Allée de Longchamp

34Au moins, nous allons avoir de la place , c'est totalement différent des 10 km de Paris par NikeAu moins, nous allons avoir de la place , c’est totalement différent des 10 km de Paris par Nike

Km 6 : Route de Suresnes

6
Km 7 – 8 : Route de l’Hippodrome Carrefour des Cascades → Route des Lacs à Passy

78
Km 9 : Allée des Fortifications  la place de la porte d’Auteuil

9
Km 10 : Boulevard Exelmans  Avenue de Versailles

10
Km 11 : Rue Van Loo avec une vue magnifique de la Tour Eiffel ! Cela va redonner de l’énergie!

11
Km 12 – 13 : Voie Georges Pompidou → Avenue de New-York → Souterrain de Varsovie.

1213
Km 14 : Avenue de New-York  le souterrain Alma

14
Km 15 : Cours Albert 1er , cour de la Reine (en souterrain) et souterrain de la Concorde

15
Km 16 : Quai des Tuileries

16
Km 17 : Pont Royal

17
Km 18 – 19 : Voie express Rive Gauche

1819
Km 20 : Quai Branly

20

Après ce petit aperçu du parcours, voici mes quelques conseils simples pour arpenter les 20 km de cette fabuleuse course. Le parcours semble être sans grosses difficultés, mais attention, il cache bien son jeu. En effet, il peut surprendre certains d’entre vous, surtout lors d’une première participation. J’appréhende beaucoup ce parcours car c’est difficile de visualiser les difficultés quand on fait juste du repérage. Même si les photos sont très représentatives du parcours , une fois que nous posons le pied, les sensations ne sont pas forcément celles que nous avions imaginé. Merci tout de même au site officiel de nous fournir ce magnifique visuel du parcours par le biais des photos et de la vidéo. C’est vraiment très complet.

Le début de la course s’effectue au pied de la tour Eiffel, sur le pont d’Iena qui constitue un sas de départ tout naturel. Cependant, il faut faire très attention à notre ennemi le pavé. En ce qui concerne le niveau dénivelé, la première difficulté se trouve sur les premières centaines de mètres avec une côte qui mène derrière le Trocadéro. Ensuite,nous nous dirigeons vers l’avenue Poincaré, légèrement en descente avant de retrouver l’avenue Foch. Cette descente permet de gagner en vitesse tout en la contrôlant. La course va devenir plus facile une fois que la foule va se disperser car les premiers km sont vraiment difficiles vu le nombre que nous allons être. Très vite, on se rapproche du bois de Boulogne par l’Avenue de Longchamp. Une fois dans le bois de Boulogne, sa traversé devrait se faire assez bien. Cette partie arborée est très plaisante à parcourir, et déjà on se rapproche du 4e, puis du 5e kilomètre avec le premier point de ravitaillement.

Au 7e km, lorsqu’on rejoint l’Avenue de Saint-Cloud, on va avoir une sorte de demi-tour, qui nous mènera en direction de la porte d’Auteuil. Notre corps déjà bien fatigué par ce début de course risque de ne pas aimer le petit faux-plat  que nous allons avoir sur quelques centaines de mètres. Et oui ! Il ne faut pas se fier aux apparences qui sont énormément trompeuses. Bon, nous n’avons pas trop à nous plaindre car depuis le début, le dénivelé était plutôt de notre côté ! Il faut bien souffrir un peu sinon c’est ennuyeux ! Donc la seconde difficulté reste le faux plat montant qui peut entamer les réserves, il est donc impératif de se ravitailler au 10ème kilomètre en eau, mais aussi en fruits secs et en sucres  si vous en ressentez vraiment le besoin. Sinon, il faut prévoir des compotes dans votre ceinture!

On avance et hop le km 10! Youpi , c’est la moitié du parcours! Zut ! Bye Bye les oiseaux qui chantent ! On quitte le parc pour se diriger vers notre Capitale avec ses pavés!  Nous allons passés par le Boulevard Exelmans. Si vous avez vraiment besoin, peut-être prévoir un arrêt au ravitaillement car c’est l’occasion de ralentir et d’attraper une bouteille d’eau afin m’hydrater convenablement. En ce qui me concerne, j’hésite à prendre ma ceinture oxsitis car je sais que les ravitaillement ne sont pas une bonne chose pour moi: ça me coupe dans mon élan et j’ai vraiment des difficultés à reprendre un bon rythme.

A partir de la voie George Pompidou (11- 12 km) apparaît la tour Eiffel, le piège est de croire que l’on est presque arrivé. Faux espoir! C’est véritablement trompeur, il reste encore 9 kilomètres avec quelques faux plats montants. C’est le retour dans un décor typique de la capitale : nous rejoignons les quais de Seine (par la Voie Georges Pompidou), que nous longerons sur les 2 rives jusqu’à la ligne d’arrivée. Il reste alors environ 9-8 km à parcourir …  et il ne faut pas oublier les nombreux souterrains !

Les 5 derniers kilomètres sont souvent accompagnés d’un petit relâchement afin d’y remédier j’ai aménagé mes sorties lors de mes entrainements. En effet, j’ai décidé de préparer mon corps à ce type de distance afin de savoir comment il réagit. Il est très important de le connaitre et de l’écouter correctement. La baisse de régime est inévitable. Lors de mon entrainement, mes sorties longues avaient pour but de maintenir une allure réalisable et confortable afin de supporter correctement la fatigue musculaire présente.  Il fallait absolument préparer mon corps à passer le cap du 15ème kilomètre. J’ai vraiment misé sur des sorties longues en endurance pour ne pas paniquer le jour J. Franchement courir avec une pression et du stress ce n’est pas pour moi car cela me bloque totalement. Je suis déjà très fière de mon parcours car j’ai effectué ma dernière sortie longue avec une allure plutôt raisonnable.

Sortie samedi

 

Mes Mizuno wave rider 17 et ma montre multisport cardio de Tomtom

Au 17ème kilomètre, à hauteur du Louvre, on revient sur la tour Eiffel, c’est le moment où nous savons que c’est la fin! Les 3 interminables kilomètres, c’est dur, il faut se concentrer et persévérer. Il ne faut surtout pas baisser les bras ! Même si je sais que c’est la fin, j’ai toujours ce raisonnement qui me tiraille : Je suis satisfaite car il ne me reste plus que quelques minutes avant de pouvoir me reposer MAIS il y a toujours cette sensation que c’est encore TRÈS loin ! En gros, interminable ! Je pense que quand je vais être à ce cap, je ne vais pas me focaliser sur ma montre sinon je vais voir les mètres défilés. Je vais juste mettre un pied devant l’autre et recommencer! Je ne veux pas garder un mauvais souvenir de la course donc je trouve des stratégies pour remédier à mes fixations !Pour finir en toute beauté et si nous avons assez d’énergie, les derniers 500 mètres de l’arrivée, on peut tenter de sprinter mais je le déconseille. Personnellement, je n’y arrive jamais et je prends aucun plaisir à le faire puis il peut s’avérer être dangereux car le risque d’un malaise existe toujours.  La course ne se joue pas sur 500m mais sur l’ensemble du parcours. Le but est de se faire plaisir. Le principal est de se dire que chaque foulée nous rapproche de la ligne d’arrivée.

Mon objectif pour cette course: La santé avant la performance !

J’espère que mes conseils vont vous aider pour le déroulement de votre course.

Avez-vous des courses prochainement? Connaissez-vous déjà ce parcours? Des conseils à partager?

 

A très vite!

 

7 réflexions sur “La dernière ligne droite avant les 20 km de Paris

  1. Je ne connaissais pas du tout ton blog, je viens de le découvrir grâce à la blogroll de Marie
    Bon courage pour ta course et surtout prends du plaisir, c’est le plus important 🙂

    J'aime

    • Je te remercie également, j’ai effectué un petit passage sur le tien ! Il est top !Tu es plus dans le domaine du trail 🙂 Les côtes sont mes ennemies 😉 Merci beaucoup, j’ai bien l’intention de m’amuser et de prendre du plaisir car c’est ma première course officielle « longue » ! Le dimanche suivant, c’est le semi !!! :p

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s